sa dernière bêta permet de l’utiliser sur quatre appareils simultanément sans smartphone

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

WhatsApp est en train de tester une nouvelle fonction demandée par les utilisateurs : pouvoir envoyer et recevoir des messages depuis plus d’appareils, qui ne sont pas le smartphone, et sans activer le terminal utilisé habituellement.
L’objectif est ambitieux car l’échange de messages utilise un protocole chiffré et sécurisé. Il ne peut normalement se faire que si l’utilisateur est authentifié par son smartphone. WhatsApp a donc été obligé de repenser son architecture et de retirer le smartphone de l’équation.

L’image ci-dessous (cliquer pour agrandir) montre le fonctionnement actuel de WhatsApp. Alice et Bob échangent des messages. Alice utilise son ordinateur portable, mais la communication doit passer par son smartphone pour être transmise de façon sécurisée au smartphone de Bob.

Le changement d’architecture se situe au niveau de la clé qui sert à identifier chaque intervenant. Elle ne concerne plus la personne, mais l’appareil. Le serveur de WhatsApp maintient une table de correspondances entre les comptes de chaque utilisateur et les appareils qu’il utilise.  Dans l’image ci-dessous, la communication s’établit finalement entre la session Web d’Alice, depuis son ordinateur portable, et le smartphone de Bob.

Alice doit toutefois avoir enregistré son ordinateur portable dans la liste des appareils de son compte WhatsApp. Pour cela, elle doit scanner un QR code affiché par l’appli WhatsApp de son smartphone et procéder éventuellement à une authentification biométrique.
Elle pourra ensuite gérer tous les appareils enregistrés sur son compte et savoir quand ils ont été utilisés pour la dernière fois. Notons que le smartphone n’est ensuite plus nécessaire et peut être totalement éteint.

Des envois multiples vers tous les appareils du compte

Chaque message sera envoyé de façon sécurisé à tous les appareils du compte du destinataire. Pour les appels vidéos, une demande de connexion sécurisée SRTP (Secure Real-time Transport Protocol) sera envoyé à chaque appareil et le premier qui répondra pourra démarrer la session.

L’éditeur a également indiqué que chaque nouvel appareil recevra une copie des derniers messages échangés, mais que des problèmes de synchronisation d’état restent encore à résoudre, par exemple en cas d’ajout de nouveaux contacts.

A découvrir aussi en vidéo :

WhatsApp a commencé le test de cette nouvelle fonction avec un petit groupe de personnes faisant partie de son programme bêta. Il n’a pas indiqué quand elle sera disponible pour tous les utilisateurs.

Source : Facebook