Les Biden déclarent un peu plus de 600 000 dollars de revenus pour 2021

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

Il avait promis la plus grande transparence financière. Le président américain Joe Biden et son épouse Jill Biden ont déclaré 610 702 dollars de revenus à l’administration fiscale fédérale pour 2021, a indiqué la Maison Blanche vendredi.

L’exécutif américain précise également que le couple présidentiel a payé 150 439 dollars d’impôt sur le revenu, soit un taux d’imposition de 24,6 %. En publiant leurs déclarations d’impôt, le président et sa femme ont renoué avec une tradition datant des années 1970 et interrompue par le précédent président, le républicain Donald Trump.

La vice-présidente Kamala Harris et son conjoint Doug Emhoff ont quant à eux déclaré un revenu annuel de 1,6 million de dollars en 2021 à l’administration fiscale fédérale, et payé 523 371 dollars d’impôt sur le revenu, soit un taux de 31,6 %.

L’inflation plombe sa popularité

Installé à la Maison Blanche depuis désormais un peu plus d’un et après le mandat chaotique de Donald Trump, Joe Biden, comme beaucoup d’autres grandes puissances fait face à une importante crise économique, notamment aggravée par la guerre en Ukraine. Ainsi, selon une récente enquête, près des deux tiers des Américains désapprouvent sa gestion de l’économie.

En tête des reproches adressés à Joe Biden, l’inflation galopante qui frappe depuis plusieurs le budget des ménages américains : la hausse des prix L’inflation est ainsi au plus haut depuis quarante ans avec + 8,5 % sur un an en mars, contre 7,9 % en février, selon l’indice des prix à la consommation (CPI) publié mardi.