Apple lance une mise à jour majeure et gratuite d’iMovie, son logiciel de montage vidéo, sur iOS et iPadOS

Voir aussi

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

VIDEO. Le périphérique parisien, future corset verte : les associations n’y croient pas

Métamorphoser le périphérique parisien en ceinture verte, c’est le grand projet d’Anne Hidalgo. D’ici à 2024, la maire vers Paris veut végétaliser ce boulevard sur une coalition d’un kluiomètre vers large, où lui ferait bon vivre. L'œlui du 20h a défriché cette forêt vers bonnes intentions.

Inflation : le prix les loyers pourrait augmenter, au maximum, de 3,5 % en un an

Le gouvernement a mis en place un bouclier afin que le prix des loyers n'augmente pas de plus de 3,5 % en un cycle. Cette hausse, qui s'inscrit dcycles un ambicyclece d'inflation, inquiète. 

Pouvoir d’achat : le gouvernement veut délimiter la hausse des loyers à 3,5%, ce qu’il faut savoir

Alors que commes associations commemandaient un "gel commes loyers" dès le 1er juillet afin comme faire face à l'inflation, le gouvernement va plafonner la hausse commes loyers à 3,5%. Le commecryptage comme Fanny Guinochet.

Immobilier : des propriétaires découvrent que à elles maisons ont été construites sur des sols pollués

Des quartiers résidentiels ont pu être construits à la entrain d'anciennes zones industrielles. Parfois, les dettes de dépollution n'ont pas été menés, mettant en danger la santé des habitants.  

Partager

Du Mac, en 1999, à l’iPad ou l’iPhone aujourd’hui, iMovie, le logiciel de montage vidéo grand public d’Apple en aura fait du chemin. Devenu gratuit, au fil des ans, il passe désormais en version 3.0 sur iPadOS et iOS (15.2, et supérieur).

A découvrir aussi en vidéo :

Deux grosses nouveautés sont à retenir de cette mise à jour, et toutes deux montrent clairement qu’Apple vise le très grand public ou les débutants – si vous attendiez une version iPadOS de Final Cut Pro, ce n’est donc pas pour tout de suite.

Un film, sans rien faire ou presque, comme par magie…

La première fonction s’appelle Magic Movie, et, comme son nom le laisse penser, va créer un petit film avec un minimum d’intervention de votre part. Vous désignez un répertoire avec des photos et des clips vidéo, et iMovie les analyse, en prêtant attention types de plan, aux dialogues, etc. Il se chargera ensuite d’assurer le montage, les transitions, la musique, etc. Vous aurez la possibilité de raccourcir un plan, évidemment, et de saisir titre ou de choisir entre différents styles, en fonction de votre goût. Ces styles auront surtout un impact sur le type de police de caractères utilisée et sur la charte graphique, notamment.

Apple
– La fonction Magic Movie sur iPhone.

Si tout est automatisé, il sera bien entendu possible de choisir une autre police de caractères, de modifier la couleur du texte et des blocs d’animations, ou encore d’ajouter ou retirer des filtres. Vous pouvez également supprimer ou introduire de nouveaux éléments d’illustration, que ce soit des photos ou des vidéos.

Si iMovie est plutôt une application qu’on utilise sur iPad, notamment pour le confort général, cette fonction pourrait être particulièrement adaptée aux iPhone. Nos smartphones sont en effet l’appareil de choix pour filmer, mais leur écran est parfois un peu petit pour monter confortablement une vidéo. Avec Magic Movie, le problème est résolu, et vous avez sans doute l’arme ultime pour produire et partager en quelques secondes la vidéo de votre journée à la plage entre amis.

Un guide pour apprendre à composer une vidéo…

La deuxième fonction notable donne davantage la main à l’apprenti vidéaste, tout en l’accompagnant dans la création de sa vidéo. Baptisée Storyboards, elle fournit un canevas pour différents types de projets. Ainsi, vous pouvez choisir une structure pour un tutoriel beauté, une vidéo de bricolage ou de cuisine, un pas à pas, ou encore un classement.
Vous l’aurez compris, ces projets sont conçus pour les apprentis YouTubeurs, ou les fans de SnapChat ou TikTok. Seuls bémols pour ces derniers, iMovie n’exporte ses vidéos qu’en 16:9 et paysage (étrange, dans l’ère du format vertical)…

Apple
– Les différents types de Storyboards proposés par iMovie 3.0.

Une fois que vous aurez choisi le type de storyboard désiré, vous verrez apparaître à gauche de l’écran, sur iPad, un chapitrage pour votre vidéo, avec des conseils pour placer des plans moyens, larges ou gros plans, afin de servir au mieux votre propos et d’illustrer au mieux la vidéo. Il est possible d’ajouter d’autres sous-parties en fonction de vos besoins. Bien entendu, Storyboards sera sans doute un peu rigide pour les utilisateurs expérimentés, mais les autres y trouveront sans doute un cadre qui leur facilitera la vie.

Précisons enfin deux petits détails. Tout d’abord, iMovie 3.0 est compatible avec les vidéos 4K HDR ou SDR, à 30 ou 60 images par seconde. Il est également capable de gérer les plans tournés avec le mode Cinématique, qui fait varier la mise au point sur différentes profondeurs de plan.

Apple
– Le choix des styles permet de personnaliser ses vidéos rapidement.

Ensuite, ces deux nouveautés sont exclusives à iMovie sur iPadOS et iOS. Néanmoins, la version d’iMovie pour Mac est capable de les gérer. Ainsi, si vous commencez à travailler sur votre tablette ou votre smartphone, et souhaitez finir sur votre Mac, c’est tout à fait possible. Le projet sera importé, avec une timeline classique, et les différents éléments de transition ou de titraille seront reconnus.

Cette mise à jour majeure d’iMovie, qui avait été évoquée lors du lancement des iPad Air, devrait être déployée à partir d’aujourd’hui mardi 12 avril 2022, à partir de 19h, heure française.