Philippines : au moins 42 morts après le passage de la tempête tropicale Megi

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

Le bilan s’alourdit de jour en jour. Après le passage de la tempête tropicale Megi, le nombre de morts s’élève désormais à 42 morts, alors que les recherches des disparus se poursuivent ce mardi dans le centre des Philippines. Au total, plus de 17 000 personnes ont fui leurs maisons inondées et privées d’électricité.

Dans les environs de Baybay, la zone la plus durement touchée dans la province de Leyte (sud), ont été interrompues en début de soirée car il est « trop dangereux » de les poursuivre dans l’obscurité, selon la municipalité. Dans cette région, une vaste coulée de boue rouge le long d’une colline plantée de cocotiers était visible sur des images prises à l’aide d’un drone et vérifiées par l’AFP.

De nombreux glissements de terrain observés

« Nous sommes supposément en pleine saison sèche, mais le changement climatique a dû perturber tout ça », a déclaré Marissa Miguel Cano, une fonctionnaire de la municipalité de Baybay. Selon elle, des glissements de terrain se produisent parfois dans cette région agricole, mais l’ampleur de ceux de lundi a surpris.

Less recherches se sont concentrées sur le village voisin de Kantagnos, frappé par deux glissements de terrain faisant plusieurs morts et disparus. Selon un responsable local, plusieurs personnes ont été extraites vivantes de la boue, mais les secours craignaient que plusieurs autres soient encore ensevelies.

Des dizaines de ports à l’arrêt

« Il y a eu un petit éboulement et certains ont réussi à courir se mettre à l’abri, suivi d’un plus gros qui a englouti la totalité du village », a déclaré à une radio locale Jose Carlos Cari, le maire de la ville de Baybay, avant d’ajouter : « Nous cherchons de nombreuses personnes, il y a 210 foyers ici. »

Megi, connue aux Philippines sous son nom local Agaton, est la première tempête tropicale majeure à frapper le pays cette année. Provoquant de fortes vagues en mer, la tempête a obligé des dizaines de ports à suspendre leurs activités et près de 8 000 personnes ont été bloquées avant les vacances de Pâques.

Le pays venait juste de rouvrir ses portes, en février, aux touristes vaccinés de la plupart des pays étrangers, après avoir levé la plupart des restrictions nationales liées au Covid-19.