Ukraine en direct : Moscou accuse les Etats-Unis d’entraver les «difficiles» négociations russo-ukrainiennes

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

L ‘essentiel

  • Le président ukrainien Zelensky s’exprimera en visio à l’Assemblée nationale à 15 heures pour tenter d’obtenir davantage de soutien à son pays face à la guerre menée par la Russie.
  • Quelque 100 000 civils sont toujours coincés dans la grande ville portuaire de Marioupol, où des chars russes sont entrés après des semaines de bombardement.
  • Les Occidentaux vont annoncer jeudi « de nouvelles sanctions contre la Russie et renforcer » celles qui existent déjà, a annoncé la Maison Blanche.
  • Plus de 3,5 millions de personnes ont fui l’Ukraine et les combats déclenchés par l’invasion de l’armée russe.

09:44

L’offensive russe « s’enlise », estime Olaf Scholz

L’offensive russe en Ukraine « s’enlise malgré toutes les destructions qu’elle provoque jour après jour », estime Olaf Scholz.

La « vérité est que la guerre détruit l’Ukraine mais qu’en faisant la guerre, (Vladimir) Poutine détruit aussi l’avenir de la Russie », a ajouté devant le Bundestag le chancelier allemand, assurant que Kiev pouvait « compter sur l’aide » de l’Allemagne.

09:41

La Chine « soutient » la participation de Poutine au prochain G20 

Les Etats-Unis étudient la possibilité d’exclure la Russie de certaines institutions internationales. « Sur la question du G20, je dirai simplement ceci: nous pensons que la Russie ne peut pas faire comme si de rien n’était dans les institutions internationales et dans la communauté internationale », a déclaré Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale de Joe Biden. « Mais concernant des institutions précises et des décisions précises, nous aimerions consulter nos alliés, consulter nos partenaires dans ces institutions avant de nous prononcer ».

09:09

« Sans gaz russe, on arrête une partie de l’économie européenne », dit le PDG de Total

Près d’un mois après le début l’invasion russe en Ukraine, le groupe français a annoncé mardi renoncer à tout achat de pétrole ou produits pétroliers russes au plus tard à la fin de l’année.

« Je sais remplacer ce pétrole et ce diesel russes » mais « sans gaz russe, on arrête une partie de l’économie européenne », a assuré le PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanné, sur RTL. 

Le groupe va-t-il quitter totalement la Russie? « Je ne vais pas le faire, on a investi dans des usines pour presque 13 milliards de dollars (…) Me retirer c’est donner ces 13 milliards à des Russes, pour zéro car personne ne peut les acheter. Vous voulez que j’abandonne des actifs en Russie pour enrichir des Russes qu’on a mis sous sanction? » a-t-il lancé.

08:58

« 90% des logements résidentiels de Marioupol » endommagés ou détruits

Selon Alexei Arestovych, conseiller militaire de Volodymyr Zelensky, interrogé par BFMTV, « 90% du secteur résidentiel a été abimé ou détruit » dans la ville martyre de Marioupol. Mais les russes « ne contrôlent pas la ville », assure-t-il. « Ils ont avancé dans certaines zones, leur but est de raser la ville ». 

08:53

Quelle ligne rouge dans le conflit ?

« Dès lors qu’un pays de l’Otan n’est pas directement concerné, nous éviterons d’entrer dans une forme de cobelligérance. Mais à côté de la, il y a une toute série de zones où Poutine peut tester notre détermination », reconnaît l’ancien Premier ministre.

08:48

« Face à un adversaire frustré, le risque c’est l’escalade »

« Il y a une profonde frustration coté russe qui pèse sur la conduite des opérations. Face à un adversaire frustré, le risque c’est l’escalade. Et donc c’est la possibilité de l’arme chimique », prévient Dominique de Villepin.

08:38

La menace d’un « tsunami pour la planète », met en garde Dominique de Villepin 

« Si nous n’arrêtons pas la guerre, si nous entrons dans une escalade nous ferons face à un tsunami pour la planète », assure l’ancien Premier ministre sur BFMTV. Comment arrêter ce conflit ? « Il faut durcir les sanctions, préciser les messages envoyés à Poutine, et montrer la possibilité par la négociation qu’on peut répondre aux uns et aux autres », égrène-t-il. 

08:34

Un embargo total sur le gaz russe ? Non, dit Richard Ferrand  

« Nous ne sommes pas prêts parce que ce n’est pas possible (…) Le sujet c’est de peser sur la décision politique russe. (…) Le but ce n’est pas de punir les Français. La différence avec les Américains c’est qu’ils sont autonomes, et vendeurs de leur énergie. Je suis certain que les sanctions vont peser, porter leur fruit ». 

08:29

« Il parlera librement », assure Richard Ferrand à quelques heures de la prise de parole de Zelensky

« Ce sera l’occasion de parler aux Français. Qu’il nous dise comment les choses s’organisent pour résister, où en sont les discussions avec les russes. Qu’il nous dise le niveau d’aide qu’il reçoit. Il parlera librement », assure le président de l’Assemblée nationale sur France Inter. 

08:25

La guerre contre la tuberculose « arrêtée en un jour » en Ukraine

L’Ukraine a longtemps lutté contre la tuberculose, qui était la maladie infectieuse la plus mortelle dans le monde jusqu’à l’émergence du Covid-19. Le pays était « l’un des pays pionniers dans la réponse à la tuberculose » dans la région, selon Askar Yedilbayev, chef de l’unité tuberculose pour l’OMS Europe, saluant un « travail exemplaire ». Mais, avec l’invasion russe, « les services de santé d’Ukraine ont été ravagés », a-t-il dit à la presse.

08:01

Un violoncelle entre les ruines

Le célèbre violoncelliste français Gautier Capuçon partage la prestation d’un artiste à Kiev, au milieu des ruines de la capitale.

07:44

Un premier train humanitaire au départ de Strasbourg 

Pour aider les populations ukrainiennes, la Protection Civile fera partir un premier train d’aide humanitaire aujourd’hui à 14 heures, depuis la gare de Strasbourg en direction de la Roumanie. 160 tonnes de dons seront acheminées. La Protection civile renouvelle son appel aux dons : don.protection-civile.org

07:37

L’opposition bélarusse appelle à des sanctions contre Loukachenko

Le président russe « Poutine a été condamné à juste titre partout dans le monde. Mais Loukachenko mérite un opprobre bien plus généralisé qu’il n’a eu jusqu’à présent », écrit Pavel Latouchko, figure de l’opposition bélarusse dans l’hebdomadaire britannique The New European. A défaut, les pays occidentaux laisseront « une faille énorme », prévient-il, en permettant de contourner les sanctions via la Biélorussie, « où les Russes ont toujours accès aux marques occidentales ».

07:24

Quel message le président Zelensky va-t-il délivrer aux députés français ?

Après le parlement italien, israélien ou encore allemand, le président ukrainien va plaider sa cause devant les députés français. Que va-t-il dire ? Découvrez nos éléments de réponse.

06:40

Zelensky prêt à un « compromis »

 Le président ukrainien s’est dit hier prêt à discuter avec son homologue russe Vladimir Poutine d’un « compromis » sur le Donbass et la Crimée pour « arrêter la guerre », estimant toutefois que tout compromis devrait être ratifié par les Ukrainiens par référendum.

Le Kremlin a jugé de son côté mardi que les pourparlers en cours avec Kiev n’étaient pas assez « substantiels ».

Volodymyr Zelensky. AFP

06:20

Fin du couvre-feu à Kiev qui ne se rendra «jamais»

« Dans le pire des cas nous mourrons, mais jamais nous ne nous rendrons », s’est exclamé mardi le maire de Kiev, Vitali Klitschko, devant le Conseil de l’Europe alors que les troupes russes tentent d’encercler sa ville.

06:00

Biden met en garde contre des cyberattaques ciblées contre l’Occident

« La Russie pourrait être en train de préparer une action contre nous et elle dispose de moyens informatiques conséquents, et cela va arriver », a prévenu lundi Joe Biden lors d’une rencontre à Washington avec des représentants du monde des affaires. 

05:50

100 000 civils bloqués à Marioupol

Environ 100 000 personnes sont encore bloquées sous les bombes russes dans Marioupol assiégée, près d’un mois après le début de l’invasion de l’Ukraine par les forces russes, qui ne contrôlent qu’une grande ville mais en bombardent toujours plusieurs. Quasiment entièrement détruite par les Russes, la ville est désormais décrite comme étant un « enfer glacial » par ses habitants.

Marioupol ville martyre. REUTERS

05:40

Nouvelles sanctions occidentales en vue

Les Occidentaux vont annoncer jeudi « de nouvelles sanctions contre la Russie et renforcer » celles qui existent déjà, a annoncé mardi la Maison Blanche. Washington a assuré par ailleurs que les Etats-Unis n’avaient « pas vu la Chine fournir de l’équipement militaire à la Russie» depuis le récent échange du président Joe Biden avec son homologue chinois Xi Jinping, tout en assurant que Washington « continuait à surveiller » de telles potentielles actions de la part de Pékin.

05:30

Bonjour et bienvenue

Suivez tout le long de ce 28e jour de guerre en Ukraine toute l’actualité de ce conflit au cœur de l’Europe.