Guerre en Ukraine : «Le seul moyen d’arrêter la guerre est de dévoiler la vérité» lance, très ému, Andriy Shevchenko

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

« Je dormais, puis j’ai reçu un appel. C’était ma mère. Elle m’a dit la guerre a commencé ». Le 24 février dernier, la vie a basculé pour les 45 millions d’Ukrainiens. Y compris pour Andriy Shevchenko l’ancien international et capitaine de la sélection ukrainienne. Face à Jamie Redknapp, l’ancien joueur de Liverpool, dans les colonnes du Daily Mail, Shevchenko a répondu, très ému. Le Ballon d’or 2004 a notamment adressé un message poignant au peuple russe : « Je sais que c’est difficile, c’est dangereux en Russie. Mais mon message est toujours le même, défilez dans les rues ! Le seul moyen d’arrêter cette guerre est de dévoiler la vérité et la majorité des gens en Russie ne la connaissent pas ».

La famille de Shevchenko a quitté la ville de Kiev mais est pour le moment restée en Ukraine, tandis que l’ancien joueur vit actuellement en Italie. Face à la guerre, l’ex-Milanais a récolté plus de 350 000 euros de dons pour les organisations venant en aide aux Ukrainiens. L’ancien joueur de Chelsea raconte : « Nous nous battons pour notre démocratie, notre liberté. Quand on voit les gens dans les rues, qui n’ont pas les armes pour stopper des chars, ils sont si puissants. Nous devons nous défendre jusqu’à la fin, la Russie n’est pas la bienvenue ».

Shevchenko déjà en larmes une dizaine de jours auparavant, sur les plateaux de la télévision italienne, a expliqué qu’il parlait régulièrement avec ses compatriotes tels que Yarmolenko, Zinchenko ou Yaremchuk et les a encouragés à continuer de se battre : « Continuez à jouer, c’est très important. Je les ai appelés, je les supporte en permanence ».

L’unité voilà ce qu’appelle Andriy Shevchenko dont la voix compte plus que jamais en cette période difficile pour l’Ukraine.