Guerre en Ukraine : cinq personnes auraient péri après une attaque russe près de Donetsk

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

La ville d’Avdiivka, tout proche de Donetsk dans l’est de l’Ukraine, a été la cible d’une attaque russe dans la soirée de lundi, faisant au moins cinq morts et 19 blessés, a indiqué ce mardi Lioudmila Denissova, chargée des droits humains auprès du Parlement ukrainien.

« Cinq civils ont été tués et 19 blessés », a déclaré cette responsable ukrainienne sur sa chaîne Telegram, indiquant qu’Avdiivka avait été « la cible de tirs d’artilleries et de bombardements aériens (russes), détruisant complètement le village ». À Lissitchansk, à 150 km au nord-est de Donetsk, deux autres personnes ont été tuées, trois blessées et huit sauvées des décombres à la suite d’une autre frappe de l’armée russe, a-t-elle poursuivi.

Autre drame près de Kharkiv

Avdiivka, qui abrite en temps de paix 30 000 habitants, se situe dans la banlieue nord-ouest de Donetsk, centre industriel de l’est de l’Ukraine tenu depuis 2014 par les séparatistes prorusses soutenus par Moscou. Dans un autre message sur sa chaîne Telegram publié plus tard dans la matinée, Lioudmila Denissova a déclaré qu’un tank russe avait tiré dans la région de Kharkiv, à l’est de l’Ukraine, sur une voiture transportant une famille avec deux enfants. La famille aurait crié qu’ils étaient des civils et agité un drapeau blanc, en vain, selon elle. Les parents et leur fille de 9 ans sont décédés et un adolescent de 17 ans a été blessé, a-t-elle ajouté.

VIDEO. Selon Biden, Poutine envisage d’utiliser des armes chimiques et biologiques en Ukraine

La Fondation allemande des Mémoriaux de Buchenwald et Mittelbau-Dora a par ailleurs indiqué lundi qu’un rescapé des camps de concentration nazis, Boris Romantschenko, a été tué dans le bombardement de l’immeuble où il vivait, à Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine. Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a par ailleurs qualifié lundi le siège par l’armée russe de la ville méridionale de Marioupol de « crime de guerre majeur ».