La guerre en Ukraine en direct : «Fermez vos ports aux Russes», réclame Zelensky au Parlement italien

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

L ‘essentiel

  • Après presque un mois de combats, plusieurs villes d’Ukraine sont ravagées, plus 3,5 millions de réfugiés ont quitté le pays et l’espoir d’un cessez-le-feu est bloqué par des pourparlers au point mort.
  • Le bombardement d’un centre commercial, à Kiev, dans la nuit de dimanche à lundi, a fait au moins huit morts. Moscou a prétendu qu’il s’agissait d’un dépôt d’armes et de munitions.
  • L’Ukraine a rejeté l’ultimatum du Kremlin exigeant la capitulation de la ville assiégée de Marioupol. « Il n’est pas question de parler de reddition ou de déposer les armes », a fait savoir la vice-Première ministre ukrainienne.
  • Ce matin, Kiev se réveille une nouvelle fois sous le régime d’un couvre-feu allongé, pour éviter de nouveaux morts, courant jusqu’à demain matin. 

11:21

« Fermez vos ports aux Russes », demande Zelensky

« Fermez vos ports aux Russes », réclame le président ukrainien Volodymyr Zelensky au peuple italien. « La guerre se passe en face de vos côtes, avec des gens que vous connaissez », ajoute-t-il. 

11:15

« C’est une guerre totale », assure Zelensky

« En trois semaines, la ville de Marioupol a été assiégée, sous des bombardements incessants. Les gens ont été obligés de marcher à pied sous les bombes pour êtres évacués », affirme le président ukrainien Volodymyr Zelensky devant le Parlement italien. « C’est une guerre totale, préparée de longue date », poursuit-il, ajoutant que la « vente d’hydrocarbures a financé les machines de guerre ».  

11:13

«  Combien de sang faudra-t-il verser ? », s’interroge Zelensky

« Nous devons faire pression sur la Russie. Des milliers de familles ont été détruites, des milliers de maisons ont été délaissées. Une seule personne reste responsable de cela », indique le président ukrainien Volodymyr Zelensky devant le Parlement italien. « Combien de sang faudra-t-il verser, combien de familles ont été déchirées ? », poursuit-il. 

11:10

«  On doit résister », affirme le maire de Mykolaïv 

Interrogé sur BFMTV, le maire de Mykolaïv, au sud de l’Ukraine, Olexander Syenkevtch, assure que les Ukrainiens ne vont « pas céder aux Russes ». « On doit résister. Pas un seul kilomètre carré ne doit être cédé aux Russes. Poutine ne va pas s’arrêter avec des gages territoriaux, il va poursuivre son opération pour prendre toute l’Ukraine », a-t-il indiqué.

11:01

« Ils m’ont torturé avec de l’électricité »

Un fixeur ukrainien de 32 ans, qui a aidé sur place les équipes de Radio France a été enlevé et torturé pendant neuf jours par l’armée russe, indique Franceinfo. « Ils m’ont torturé avec de l’électricité, au niveau de la jambe. Ils m’ont reposé de nouveau toutes leurs questions », a-t-il confié. 

10:49

A Kiev, les restaurants chics distribuent des repas gratuits

Fini le caviar et les huîtres. Désormais, les restaurants branchés du centre-ville, comme le Tchernomorka, servent gratuitement des repas aux habitants de Kiev. Les blinis au caviar de truite ou le caviar de brochet aux oignons verts ont disparu du menu depuis la fermeture du restaurant. Les personnes qui viennent au restaurant, reçoivent désormais un plat nourrissant de riz au poulet.

10:38

Des enfants endormis à la gare de Varsovie 

De nombreux enfants ayant fui l’Ukraine depuis l’invasion russe se trouvent désormais en Pologne. Certains d’entre eux dorment actuellement dans la gare centrale de Varsovie, comme le rapporte une journaliste de CNN qui a pu filmer la scène. « Voilà à quoi ressemble la gare de Varsovie à 9h du matin », indique-t-elle sur Twitter. 

10:28

Deux yachts de l’oligarque russe Abramovitch accostent en Turquie

10:14

Plus de 3,5 millions de réfugiés 

Au total 3 528 346 Ukrainiens ont fui le pays selon l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Plus de deux millions de personnes sont entrées en Pologne, précise l’agence.

09:56

Greenpeace demande à EDF de cesser leurs contrats avec Moscou

L’ONG Greenpeace a mis en demeure les groupes français EDF et Orano de cesser leur activités commerciales dans le nucléaire en Russie, notamment avec le géant public Rosatom. « Nous vous mettons en demeure de cesser dans les plus brefs délais toutes relations d’affaires et commerciales dans le secteur nucléaire contribuant à la violation des droits humains et libertés fondamentales par l’Etat russe », écrit Greenpeace. Un groupe de militants s’est mobilisé devant le siège d’EDF. 

09:14

Alexeï Navalny reconnu coupable d’escroquerie

Une juge russe a reconnu l’opposant emprisonné Alexeï Navalny coupable d’escroquerie, dans une affaire qui pourrait lui valoir 13 années de réclusion. « Navalny a commis une escroquerie, soit le vol de biens d’autrui par un groupe organisé », déclare la juge Margarita Kotova. La Russie est engagée dans un tour de vis répressif à l’égard de toutes les voix critiquant le Kremlin. L’ampleur de ce durcissement s’est encore accru après l’intervention militaire russe en Ukraine, qui a amené au blocage en Russie des grands réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram et de nombreux médias russes et étrangers.

09:02

La première dame d’Ukraine s’exprime dans le Parisien

08:51

« Il faut être prêt à tout », estime Manuel Valls

« Nous devons être prêts à gagner la guerre. Il y a déjà eu par le passé des exercices et des simulations grandeur nature en cas d’attaque chimique. Il faut être prêt à tout, c’est pour ça que le budget de la défense doit être renforcé », estime l’ancien Premier ministre Manuel Valls sur BFMTV.

08:39

Zelensky prêt à discuter du Donbass et de la Crimée

Le président ukrainien s’est dit prêt à discuter avec son homologue russe Vladimir Poutine d’un « compromis » sur le Donbass et la Crimée pour « arrêter la guerre ». Tout compromis au sujet de ces territoires devra toutefois être ratifié par les Ukrainiens par référendum, et être accompagné de garanties de sécurité pour son pays, a-t-il cependant averti. Le chef d’Etat a également prévenu que l’Ukraine sera « détruite » avant de se rendre.

08:32

 « On ne négocie pas avec un pistolet sur la tempe »

« Le président Volodymyr Zelensky est prêt à négocier, à discuter avec Vladimir Poutine, mais pour cela, il faut être deux. Jusqu’à présent, Vladimir Poutine n’a pas souhaité discuter. Or on ne négocie pas avec un pistolet sur la tempe. Il faut qu’il y ait un cessez-le-feu, c’est aujourd’hui notre priorité », indique le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, sur Europe 1. 

08:10

Des troupes russes en difficulté, selon un rapport

Les troupes russes n’avancent pas aussi vite qu’espéré. Les services de renseignement du ministère de la Défense britannique, ont rendu un nouveau rapport, assurant que les « forces ukrainiennes continuent de repousser les tentatives russes d’occuper le sud de Marioupol ». « Ailleurs en Ukraine, les forces russes ont enduré une nouvelle journée de progrès limités, la plupart d’entre elles étant largement bloquées sur place », poursuit ce rapport.

07:51

Une position « inamicale » du Japon, selon la Russie

Le Japon proteste « fermement » contre la décision de la Russie d’abandonner les négociations pour un traité de paix entre les deux pays en raison, selon Moscou, de la « position inamicale » de Tokyo sur le conflit en Ukraine.

« Cette situation est (en fait) le résultat de l’agression russe en Ukraine », juge le Premier ministre japonais Fumio Kishida. « La tentative (russe) consistant à déplacer cette question vers les relations entre le Japon et la Russie est extrêmement injustifiée et absolument inacceptable », a-t-il ajouté.

07:36

Leroy Merlin doit-il rester en Russie ? 

07:30

L’activité de Leroy Merlin en Ukraine

« Il y a 800 salariés en Ukraine, ils sont toujours payés mais tous les magasins là-bas (5 à Kiev et 1 à Odessa) sont fermés depuis l’invasion de la Russie », explique au micro de Franceinfo, Jean-Marc Cicuto, délégué syndical CFTC à Leroy Merlin. « On essaye pour ceux qui peuvent de les faire sortir et de les réintégrer dans d’autres pays, comme en Roumanie ou en Pologne où nous avons des magasins », complète-t-il. 

07:19

Ruslan et Svetlana, un couple en première ligne contre les Russes

Alors que Ruslan, la cinquantaine, est devenu un des principaux responsables des unités médicales de soins à Kiev, son épouse Svetlana a quitté la capitale ukrainienne pour organiser en toute sécurité le ravitaillement des soldats sur le front. Et leurs deux filles adolescentes ont été envoyées en sécurité à Paris. À lire le portrait de ce couple face à la guerre.

07:09

Vers l’utilisation d’armes chimiques en Ukraine ?

Le président américain Joe Biden assure qu’il est « clair » que la Russie envisage d’utiliser des armes chimiques et biologiques en Ukraine, avertissant qu’une telle décision entraînerait une réponse occidentale « sévère ». « Il est dos au mur », juge le chef de l’Etat à propos du président russe Vladimir Poutine, soulignant que Moscou a récemment accusé les Etats-Unis de détenir des armes chimiques et biologiques en Europe. 

06:52

Mort d’un survivant des camps nazis  dans un bombardement russe

Boris Romantschenko avait notamment été prisonnier du camp de Buchenwald, en 1943. Mémoriaux de Buchenwald et Mittelbau-Dora 

06:38

La France envoie de l’aide humanitaire

La France a acheminé lundi 55 tonnes de matériel médical, informatique, de lait pour enfants ainsi que des groupes électrogènes vers l’Ukraine via la Pologne, a annoncé le ministère français des Affaires étrangères.

Cette aide d’urgence, d’une valeur de 2,4 millions d’euros, a été envoyée par avion cargo A330 depuis Paris vers Varsovie, a précisé le ministère dans un communiqué.

06:20

Une manifestation à Kherson dispersée par des tirs

Une manifestation de civils à Kherson, ville du sud de l’Ukraine occupée par les forces russes, a été dispersée hier par des tirs d’armes automatiques, des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes, qui ont fait au moins un blessé, selon des responsables ukrainiens.

« A Kherson, les occupants ont tiré vers des gens qui étaient sortis pacifiquement, sans armes, pour protester. Pour la liberté, pour notre liberté », vient d’affirmer le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans une vidéo.

06:00

Relations Etats-Unis/Russie proches de la « rupture »

La Russie a convoqué lundi l’ambassadeur américain à Moscou et accusé le président Joe Biden d’avoir conduit les relations russo-américaines « au bord de la rupture».