Guerre en Ukraine en direct : les ministres européens de l’Agriculture réunis pour amortir l’impact du conflit

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

L ‘essentiel

  • Le bombardement d’un centre commercial, à Kiev, dans la nuit de dimanche à lundi, a fait au moins huit morts.
  • L’Ukraine a rejeté l’ultimatum du Kremlin exigeant la capitulation de la ville assiégée de Marioupol. « Il n’est pas question de parler de reddition ou de déposer les armes. Nous en avons déjà informé la partie russe », a fait savoir le vice-Première ministre ukrainienne.
  • Lors d’une allocution en visioconférence devant le Parlement israélien, le président ukrainien a également pressé l’Etat hébreu de choisir un camp. 
  • Malgré un front « pratiquement figé », selon les autorités ukrainiennes, des bombardements ont eu lieu dimanche à Kiev, Marioupol et Mykolaïv (Sud).

12:27

Amortir l’impact du conflit ukrainien, le défi de l’UE

Les ministres européens de l’Agriculture étudient ce lundi les moyens d’amortir l’impact du conflit ukrainien : cela passera par des aides financières et une réduction temporaire des jachères, pour renforcer la production de l’UE et éviter des pénuries alimentaires dans certaines régions du monde.

12:21

Nestlé sous pression

Nestlé doit cesser ses activités en Russie, estime les actionnaires militants d’Actares. Le groupe suisse a cessé ses importations et exportations vers la Russie (doses de café Nespresso, bouteilles d’eau S.Pellegrino, etc.), mais a maintenu les livraisons de produits essentiels tels que les produits pour bébé ou aliments pour animaux de compagnie.

12:16

La Slovénie va renvoyer ses diplomates à Kiev 

Parce que l’Ukraine a besoin d’un « soutien diplomatique direct » sur place, la Slovénie va renvoyer les diplomates volontaires à Kiev. Le gouvernement slovène invite les autres pays membres de l’UE à suivre son exemple. 

11:59

Le FSB veut faire interdire Facebook et Instagram

Les services de sécurité russes exigent l’interdiction « immédiate » des réseaux sociaux américains Facebook et Instagram, au premier jour d’un procès pour « extrémisme » contre Meta, lié au fait que la maison-mère de Facebook et d’Instagram a assoupli son règlement sur les messages violents contre l’armée et les dirigeants russes, en lien avec l’opération militaire de Moscou en Ukraine. « Les activités de Meta sont dirigées contre la Russie et ses forces armées », affirme un porte-parole du FSB à l’audience, comme le rapporte la presse. Instagram et Facebook sont déjà bloqués, mais pas WhatsApp. 

11:45

Réouverture partielle de la Bourse de Moscou

La Bourse de Moscou, fermée depuis le début de l’offensive russe en Ukraine le mois dernier, annonce avoir repris les échanges d’obligations gouvernementales, première étape d’une réouverture progressive. Les autorités russes avaient refusé jusqu’à présent de rouvrir la Bourse de Moscou, par crainte d’un cataclysme boursier du fait des sanctions occidentales massives contre l’économie russe.

11:30

« Stop hating Russians »

11:20

La demande de bunkers en hausse

11:15

Demande de Zelensky

Le président ukrainien demande à l’UE de cesser tout « commerce » avec la Russie, dans une vidéo sur la messagerie Telegram. « Pas d’euros pour les occupants, fermez-leur tous vos ports, ne leur envoyez pas vos biens, refusez les ressources énergétiques », plaide-t-il. « Sans commerce avec vous, sans vos entreprises et vos banques, la Russie n’aura plus d’argent pour cette guerre », assure-t-il. En parallèle, le Kremlin a avertit des risques économiques en cas d’embargo sur le gaz russe.

10:50

Démission d’un oligarque

L’oligarque russe Guennadi Timtchenko, un proche du président Vladimir Poutine visé par des sanctions occidentales liées à l’Ukraine, a démissionné du conseil d’administration du géant gazier Novatek, annonce l’entreprise. Les avoirs dans l’UE et au Royaume-Uni l’homme d’affaires âgé de 69 ans ont été gelés et, début mars, un yacht lui appartenant avait été saisi en Italie.

10:42

Nouveau couvre-feu à Kiev

Le maire de Kiev instaure un nouveau couvre-feu dans la capitale ukrainienne. Il commencera ce lundi soir et s’achèvera mercredi matin, dévoile-t-il sur Telegram. 

10:39

Les Alpes-Maritimes, point de passage pour les réfugiés

Selon Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes, 12 162 réfugiés ukrainiens sont passés en France via le péage de la Turbie depuis le début du conflit, rapporte France Bleu. Si les réfugiés arrivent par ce département, c’est qu’il compte une importante communauté ukrainienne, précise le préfet à la radio locale.

10:28

Boris Johnson bientôt à Kiev ?

Selon le Daily Mail, le Premier ministre britannique envisagerait de se rendre à Kiev. Il aurait demandé à ses équipes s’il était possible de faire un voyage dans la capitale ukrainienne pour y rencontrer le président Volodymyr Zelensky et montrer son soutien au peuple. 

10:21

Menace du Kremlin

Le Kremlin avertit qu’un embargo européen sur le pétrole russe frapperait « tout le monde ». Il aurait « une influence néfaste sur le marché énergétique en Europe », affirme Dmitri Peskov, le porte-parole de la présidence russe.

10:03

Marine Le Pen n’a « pas d’admiration particulière » pour Volodymyr Zelensky

La candidate du RN assure, sur Franceinfo, ne pas avoir « d’admiration particulière » pour Volodymyr Zelensky. D’ailleurs, elle ne sera pas présente mercredi, lors de l’intervention vidéo du président ukrainien devant l’Assemblée nationale en raison d’« obligations prises depuis bien longtemps ». 

09:52

« Crime de guerre »

Pour Josep Borrel, vice-président de la Commission européenne, l’assaut des forces russes sur la ville de Marioupol est un « crime de guerre majeur ». « Les bombardements indiscriminés dévastent la ville et tuent tout le monde », regrette le chef de la diplomatie européenne. 

09:38

« Votre gaz, leur sang »

Des militants sont entrés dans la tour Total et recouvrent de peinture noire les portes du hall. Ils portent des pancartes « votre pétrole, leur sang », pour dénoncer le fait que l’entreprise maintienne ses activités gazières en Russie. 

09:18

« Aucun Ukrainien en sécurité »

« Aucune ville ukrainienne n’est épargnée, aucun Ukrainien ne peut sortir en sécurité », assure le maire adjoint de Lviv, Shery Kiral, sur BFMTV. 

09:03

Le bilan s’aggrave à Kiev

Selon l’AFP, on déplore désormais 8 morts après le bombardement nocturne d’un centre commercial dans le nord de la capitale ukrainienne.

08:49

« Aller encore plus loin »

« Nous pouvons aller encore plus loin en durcissant encore les contraintes et les sanctions. Nous devons maintenir une pression voire l’accentuer encore », estime Christophe Castaner, sur RMC/BFMTV. Il « reste des choses » à faire assure le président du groupe LREM à l’Assemblée. Pour lui, les entreprises françaises « qui ne sont pas stratégiques devraient quitter la Russie ». 

08:44

Fuite d’ammoniac

Les autorités ukrainiennes demandent aux habitants de la ville de Novoselytsya (nord) de se mettre à l’abri après une « fuite » d’ammoniac dans une usine chimique, affectant une zone de 2,5 kilomètres. Les habitants sont priés de chercher refuge dans des caves ou des immeubles de faible hauteur pour éviter toute exposition.

08:30

Nouvelle discussion internationale

Un échange entre Emmanuel Macron, Joe Biden, Boris Johnson, Olaf Scholtz et Mario Draghi est prévu cet après-midi. 

08:23

Un combattant français témoigne

Un Français de 28 ans, arrivé à Kiev il y a quelques jours, a rejoint la légion étrangère géorgienne. Il témoigne auprès de l’AFP ne pas encore savoir où il va être envoyé. Celui qui explique s’être rendu en Syrie combattre des djihadistes souhaite désormais « aider les Ukrainiens à garder leur liberté ». Il assure que des volontaires de différents pays sont arrivés en Ukraine, « des Italiens, des Allemands, des Norvégiens, des Espagnols » et « des Indiens ». 

08:12

Vidéo du centre commercial

Sur Twitter, les services de secours ukrainiens dévoilent une vidéo des décombres du centre commercial bombardé dans la nuit à Kiev.

08:01

« Beaucoup de saisis »

Il y a « beaucoup de saisis, de démêlés juridiques » concernant les oligarques russes possédant des biens en France, affirme Gérald Darmanin sur RTL.

07:54

Au moins 10 000 Ukrainiens entrés en France

Selon Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, plus de 10 000 réfugiés ukrainiens ont été contrôlés à leur entrée en France mais il y en a « sans doute beaucoup plus », explique-t-il sur RTL, précisant qu’une partie d’entre eux ne fait que transiter, notamment pour se rendre en Espagne.