Plus de 3,3 millions de personnes auraient déjà fui l’Ukraine

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

Depuis le début de la guerre le 24 février, 3 328 692 Ukrainiens ont quitté le pays selon le HCR, l’agence des Nations unies pour les réfugiés dans son dernier rapport publié ce samedi. Ce sont donc 58 030 personnes de plus qui ont rejoint les chemins de l’exode depuis son précédent bilan de vendredi.

« Les gens continuent de fuir parce qu’ils ont peur des bombes, des frappes aériennes et des destructions aveugles », a déclaré le chef du HCR, Filippo Grandi. « L’aide est vitale mais ne peut pas mettre fin à la peur. Seul l’arrêt de la guerre peut le faire », a-t-il commenté.

Environ 90 % des personnes qui ont fui sont des femmes et des enfants. Les hommes ukrainiens âgés de 18 à 60 ans peuvent en effet être appelés sous les drapeaux et doivent rester dans leur pays.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) des Nations unies a également indiqué qu’à la date de mercredi dernier, 162 000 ressortissants de pays tiers avaient fui l’Ukraine. Enfin, outre les personnes qui ont quitté le pays, quelque 6,48 millions de personnes étaient considérées comme déplacées à l’intérieur de l’Ukraine mercredi dernier, selon les Nations unies et les agences connexes, se basant sur une enquête de l’OIM.

La Pologne principal pays d’accueil

Parmi les pays voisins, c’est toujours la Pologne qui enregistre le plus d’arrivées en provenance d’Ukraine : six réfugiés ukrainiens sur dix ont franchi la frontière polonaise, soit 2 010 693 personnes à ce jour. « Nous estimons qu’un grand nombre de personnes ont poursuivi leur route vers d’autres pays » , a cependant indiqué le HCR.

Le HCR a indiqué que quelque 518 269 personnes sont arrivées en Roumanie située au sud-ouest de l’Ukraine, chiffres comprenant les personnes ayant traversé la Moldavie voisine.

De nombreux Ukrainiens transitent simplement par la Moldavie, sans s’arrêter dans ce petit pays de 2,6 millions d’habitants et l’un des plus pauvres d’Europe. La frontière de cet état enclavé entre l’Ukraine et la Roumanie a été franchie par 359 056 Ukrainiens selon le HCR. Il s’agit de la frontière la plus proche de la grande ville portuaire d’Odessa.

Les réfugiés ukrainiens qui ont traversé en Hongrie sont au nombre de 299 273, 240 009 ont traversé la frontière de la Slovaquie, 184 563 réfugiés ont trouvé refuge en Russie (le HCR estime en outre que 50 000 personnes ont traversé la frontière russe depuis les régions prorusses de Donetsk et de Lugansk, dans l’est de l’Ukraine, entre le 21 et le 23 février). Enfin, 2 548 réfugiés sont parvenus à se rendre en Biélorussie, détaille le HCR.

L’agence des Nations unies pour les réfugiés avait dans un premier temps estimé qu’un maximum de quatre millions de personnes pourraient quitter l’Ukraine, mais l’organisation a admis la semaine dernière que ce chiffre pourrait bien être revu à la hausse. Avant le conflit, l’Ukraine comptait 37 millions d’habitants dans les régions sous contrôle gouvernemental, à l’exclusion de la Crimée annexée par la Russie et des régions séparatistes prorusses à l’est.