Guerre en Ukraine en direct : pour les Etats-Unis, Moscou ne fait pas «d’effort significatif» dans ses pourparlers

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

L ‘essentiel

  • Les tirs et bombardements russes ont fait des victimes à Kharkiv, Tcherniguiv et probablement à Marioupol où un théâtre qui abritait des centaines de civils a été bombardé. Selon les autorités, au moins 27 personnes sont mortes dans une frappe russe à Merefa, près de Kharkiv. 
  • Le président américain Joe Biden a qualifié mercredi le président russe Vladimir Poutine de « criminel de guerre ». « Je n’ai pas vu d’effort significatif de la part de la Russie pour mettre fin par la diplomatie à la guerre qu’elle mène », a déploré ce jeudi le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.
  • Dans une interview accordée au Parisien, Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères français accuse la Russie de « faire semblant de négocier ». « On ne négocie pas avec un revolver sur la tempe », rappelle-t-il aussi.
  • Une enquête a été ouverte en France sur un possible crime de guerre après la mort lundi en Ukraine de Pierre Zakrzewski, un journaliste franco-irlandais, a indiqué le parquet antiterroriste.

21:43

La Russie renonce au vote à l’ONU

Isolée, la Russie a renoncé à tenir demain un vote au Conseil de sécurité de l’ONU sur une résolution liée à la guerre en Ukraine, faute de soutien de ses plus proches alliés. « Ils ont fait appel au co-parrainage » pour leur texte portant selon eux sur l’humanitaire, « et il n’y a pas eu de retour », a indiqué un ambassadeur sous couvert d’anonymat, laissant entendre que ni la Chine ni l’Inde ne soutenaient l’initiative controversée russe et n’auraient voté en sa faveur.

21:19

«Démerdez-vous, on vous attend» : en Ukraine, les volontaires étrangers découvrent la guerre système D

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a lancé un appel pour que des hommes viennent combattre dans la «légion internationale» ukrainienne. Trois Français ayant franchi le pas témoignent de leurs motivations et de leur quotidien. Leur récit à découvrir ici.

20:52

La Slovaquie pose ses conditions pour envoyer ses S-300 en Ukraine

La Slovaquie a déclaré jeudi qu’elle pourrait fournir à l’Ukraine ses missiles anti-aériens S-300 de fabrication russe, mais seulement à condition de recevoir un substitut, pour éviter d’affaiblir la sécurité de l’OTAN.

La remise du « seul système de défense aérienne stratégique que nous ayons en Slovaquie » créerait « un vide sécuritaire au sein de l’OTAN », a expliqué le ministre slovaque de la Défense, Jaroslav Nad.

20:38

L1: les joueurs évoluant en Ukraine et Russie pourront s’engager en France

La Ligue de football professionnel (LFP) a décidé jeudi d’autoriser les joueurs évoluant en Ukraine et leurs homologues étrangers évoluant en Russie à s’engager dans les clubs français de manière exceptionnelle, face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

La décision, qui doit encore être entérinée par le comité exécutif de la Fédération (FFF), intègre néanmoins une limite d’un seul joueur recruté par club français.

20:26

Comment le nucléaire et la guerre en Ukraine ont contribué à la libération de deux Britannico-Iraniens

L’envolée du pétrole après l’invasion de l’Ukraine et un possible accord sur le nucléaire iranien ont changé quelque peu la donne et créé un contexte favorable à la libération de ces deux binationaux. Plus de détails dans notre article à lire ici.

20:01

Moscou ne fait pas  «d’effort significatif» dans ses pourparlers

Les Etats-Unis ont fait preuve de scepticisme jeudi au sujet des pourparlers en cours entre l’Ukraine et la Russie pour mettre fin à la guerre, estimant que Moscou n’avait pas démontré jusqu’ici « d’effort significatif » sur le front diplomatique. « D’un côté, nous saluons l’Ukraine qui reste à la table des négociations alors qu’elle est sous les bombes à tout instant, et de l’autre côté, je n’ai pas vu d’effort significatif de la part de la Russie pour mettre fin par la diplomatie à la guerre qu’elle mène », a dit le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken devant la presse.

19:45

Les menaces américaines contre la Chine

Le président des Etats-Unis Joe Biden va menacer vendredi son homologue chinois Xi Jinping de représailles si la Chine devait « soutenir l’agression russe » contre l’Ukraine, notamment par l’envoi d’aide militaire à Moscou, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

« Nous sommes préoccupés par le fait qu’ils envisagent d’assister directement la Russie avec de l’équipement militaire qui serait utilisé en Ukraine. Le président Biden va parler au président Xi demain, et lui dira clairement que la Chine portera une responsabilité pour tout acte visant à soutenir l’agression russe, et que nous n’hésiterons pas à lui imposer des coûts », a-t-il dit devant la presse.

19:28

Blinken affirme que la Russie a commis des «crimes de guerre»

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a estimé jeudi que les attaques russes contre des civils en Ukraine constituaient des « crimes de guerre ». « Cibler intentionnellement des civils est un crime de guerre. Après tant de destruction ces trois dernières semaines, je trouve difficile de conclure que les Russes font autre chose que cela », a-t-il dit lors d’une conférence de presse, tout en précisant que le processus juridique pour parvenir à une telle accusation formelle était toujours en cours.

19:12

Marina Ovsiannikova va quitter sa chaîne

« Aujourd’hui je me suis rendue à Ostankino (siège de la chaîne), j’ai transmis tous les documents pour mon licenciement sur ma décision », a-t-elle déclaré dans une interview à la chaîne d’informations en continu France 24.

19:02

La Norvège va aller chercher jusqu’à 5250 réfugiés

La Norvège va aller chercher, à la demande de la Moldavie, 2 500 réfugiés ukrainiens se trouvant dans ce pays pauvre et 550 autres nécessitant une hospitalisation, ainsi que leurs familles, pour soulager les systèmes de santé des pays voisins de l’Ukraine.

18:57

Le Royaume-Uni suspend la coopération fiscale avec la Russie

Le Royaume-Uni annonce suspendre « l’échange et le partage d’informations fiscales avec la Russie et la Biélorussie » dans le cadre des sanctions prises en réaction à l’invasion russe en Ukraine. L’annonce du gouvernement britannique « garantira que le Royaume-Uni ne fournit pas au régime (du président russe Vladimir) Poutine des informations qui pourraient entraîner une augmentation des recettes ou rendements fiscaux pour la Russie », selon le communiqué.

18:48

Macron dénonce «la responsabilité funeste» de Poutine

Emmanuel Macron dénonce « la responsabilité funeste » de Vladimir Poutine « pour son pays » car la guerre en Ukraine contre « un peuple frère » laissera « des traces pour des décennies », a-t-il dit en marge de la présentation de son programme pour la présidentielle.

Interrogé sur ce conflit, Emmanuel Macron a estimé que les Russes « ce n’est pas » ce que l’armée est « en train de faire à un peuple frère, des femmes et des hommes qui défendent la culture russe, qui partagent leur langue, leur religion, leurs souvenirs ».

18:29

Une «lueur d’espoir» en Ukraine

Le président du CICR Peter Maurer, en visite cette semaine en Ukraine, a appelé jeudi les belligérants à alléger les souffrances des civils, saluant une « lueur d’espoir » après des évacuations cette semaine. « Je suis à Kiev cette semaine pour lancer un appel urgent aux parties à ce conflit. Ce sont elles qui peuvent agir maintenant pour apporter un réel répit aux civils et aux personnes qui ne participent plus aux combats », a déclaré le Suisse Peter Maurer, lors d’une conférence de presse.

17:27

30 000 personnes évacuées de Marioupol

L’évacuation de Marioupol se poursuit, mais lentement. 30 000 personnes ont été évacuées cette semaine, annoncent les autorités locales. Selon un message de la mairie sur Telegram, la situation est « critique » avec des bombardements russes « ininterrompus » et des destructions « colossales ». « Selon les premières estimations, environ 80 % du parc de logement de la ville a été détruit », a-t-elle ajouté. Les autorités ignorent encore le bilan du bombardement la veille d’un théâtre où s’abritaient des civils.

17:22

La Russie paye ses dettes

17:18

Les auteurs de crimes de guerre «devront rendre des comptes», prévient le G7

Les auteurs de crimes de guerre perpétrés en Ukraine, où l’armée russe est accusée de bombarder des populations civiles, devront « rendre des comptes » devant la justice internationale, ont averti jeudi les ministres des Affaires étrangères du G7 dans une déclaration commune.

17:06

Le Canada sanctionne la Biélorussie

Le Canada annonce de nouvelles sanctions contre 22 hauts fonctionnaires du ministère de la Défense de la Biélorussie pour avoir permis au pays « de servir de plateforme de lancement pour l’invasion russe ». « Ceux qui soutiennent les atteintes à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à l’indépendance de l’Ukraine seront tenus responsables », a averti la ministre canadienne des Affaires étrangères Mélanie Joly.

16:56

Schwarzenegger s’attaque à la Russie

L’acteur et homme politique austro-américain Arnold Schwarzenegger s’est adressé au peuple russe pour lui « dire la vérité sur la guerre en Ukraine » dans une vidéo publiée jeudi sur les réseaux sociaux, dans laquelle il dénonce « la propagande et la désinformation » du Kremlin.

« Je sais que votre gouvernement vous a dit que c’était une guerre pour dénazifier l’Ukraine. Dénazifier l’Ukraine ? Ce n’est pas vrai », assène l’ancien gouverneur de Californie qui répète n’avoir qu’« affection et respect pour le peuple de Russie » dans cette vidéo longue de plus de neuf minutes et sous-titrée en russe.

16:40

300 millions d’euros de la France vers l’Ukraine

La France va débloquer une aide de 300 millions d’euros pour l’Ukraine, annonce le ministère français des Affaires étrangères. Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a confirmé, lors d’un entretien avec son homologue Dmytro Kouleba, « le déblocage dans les prochains jours d’une enveloppe d’assistance financière de 300 millions d’euros, conformément à l’engagement pris » par Emmanuel Macron.

16:25

Un «millier» de volontaires tchétchènes en route

Le dirigeant de la république russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, assure qu’un « millier » de volontaires tchétchènes est en route pour aller combattre en Ukraine. Le dirigeant tchétchène, qui dirige sa république du Caucase d’une main de fer, avait lui-même assuré lundi se trouver en Ukraine, aux côtés des forces de Moscou sur un aérodrome capturé près de Kiev.

16:14

Moscou regrette la suspension d’ExoMars

Le chef de l’Agence spatiale russe (Roscosmos), Dmitri Rogozine, dit regretter amèrement la suspension de la mission russo-européenne ExoMars, annoncée par l’Agence spatiale européenne (ESA) en lien avec l’offensive russe en Ukraine.

« C’est un évènement très amer pour tous les enthousiastes spatiaux », écrit-il sur Telegram, alors que la mission ExoMars prévoyait le lancement en septembre d’un rover de l’ESA à destination de la planète Mars, à l’aide d’un lanceur et d’un atterrisseur russes.

16:06

Polémique en Autriche autour des bijoux offerts par Poutine

La presse autrichienne dévoile l’existence de bijoux précieux offerts par Vladimir Poutine à une ex-ministre nommée par l’extrême droite en 2017. Ces boucles d’oreilles en or blanc ornées de saphirs, estimées à 50 000 euros, ont été données à Karin Kneissl en remerciement de l’invitation à son mariage en août 2018, selon le quotidien Kronen Zeitung.

Les bijoux en question se trouvent désormais dans les réserves du gouvernement qui les a récupérés en février 2020, indique à l’AFP une porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Après son départ du gouvernement, Karin Kneissl a été nommée en juin 2021 au conseil d’administration du géant pétrolier russe Rosneft, rejoignant l’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder.

15:54

8 000 réfugiés en Suisse

Les autorités fédérales suisses ont enregistré près de 8 000 réfugiés fuyant l’Ukraine depuis le début de son invasion par la Russie, selon un décompte publié jeudi. « Plus de 1 000 personnes peuvent être enregistrées chaque jour dans les centres fédéraux d’asile », a indiqué le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) dans un communiqué.

15:44

La Turquie comme garante d’un accord ? 

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba a demandé jeudi que la Turquie soit « l’un des garants » d’un éventuel accord avec la Russie, a annoncé jeudi son homologue Mevlut Cavusoglu, en visite à Lviv dans l’ouest de l’Ukraine.

« L’Ukraine a fait une offre sur l’accord de sécurité collective: P5 (NDLR : les cinq membres permanents du Conseil de sécurité), plus Turquie et Allemagne », a-t-il précisé, assurant que « la Fédération de Russie n’y voyait aucune objection ».

15:34

L’éditeur russe de logiciels antivirus Kaspersky réplique

L’Office fédéral de la sécurité des technologies de l’information (BSI) avait recommandé mardi d’éviter l’utilisation des logiciels antivirus d’un fabricant « qui peut lui-même mener des opérations offensives, être contraint d’attaquer des systèmes cibles contre sa volonté, ou être lui-même victime d’une cyberattaque à son insu, espionné ou utilisé comme outil pour lancer des attaques contre ses propres clients », visant notamment l’antivirus Kaspersky.

Dans une lettre ouverte, le fondateur du logiciel, Eugene Kaspersky, réfute ces accusations : « Ce sont des spéculations qui ne sont étayées par aucune preuve objective et qui n’apportent aucun détail technique. La raison est simple. Aucune preuve d’utilisation ou d’abus de Kaspersky à des fins malveillantes n’a jamais été découverte ni démontrée au cours des vingt-cinq années d’existence de la société, malgré d’innombrables tentatives en ce sens. »