«Souvenez-vous du 11-Septembre» : le président de l’Ukraine s’adresse au Congrès américain

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dressé mercredi, devant le Congrès américain, un parallèle entre la guerre menée par Moscou en Ukraine et les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis ainsi.

Quelques minutes auparavant, l’apparition de son visage sur un écran de visioconférence devant les élus américains a été accueillie par une ovation. « Slava Ukraina », « Gloire à l’Ukraine », a lancé la présidente de la Chambre des représentants pour introduire son discours.

« Dans votre grande Histoire, vous avez des pages qui vous permettent de comprendre les Ukrainiens », a entamé Volodymyr Zelensky. « Souvenez-vous de Pearl Harbor, ce terrible matin du 7 décembre 1941, quand votre ciel était assombri par les avions qui vous attaquaient », « Souvenez-vous du 11-Septembre, ce terrible jour de 2001 », a-t-il ajouté. « Cette terreur, l’Europe ne l’a pas vécue depuis 80 ans », a-t-il martelé.

« J’ai la nécessité de protéger notre ciel »

Il a par ailleurs renouvelé son appel à la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine pour la protéger des attaques russes. « J’ai une nécessité, la nécessité de protéger notre ciel. J’ai besoin de votre décision, de votre aide. »

« Est-ce trop demander, de créer une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine, pour sauver des gens ? Est-ce trop demander, une zone d’exclusion aérienne humanitaire ? », a-t-il ajouté, avant de faire projeter devant les élus américains une vidéo de son pays sous les bombes.

VIDÉO. « Il faut reconnaître » que l’Ukraine ne pourra pas intégrer l’Otan, se résigne Zelensky

Puis il a interpellé Joe Biden : « En tant que leader de ma nation, je m’adresse au président Biden », a alors annoncé Zelensky. « Vous êtes le leader d’une nation, de votre grande nation. Je souhaite que vous soyez le leader du monde. Être le leader du monde, c’est être le leader de la paix », a-t-il martelé, en T-shirt kaki depuis l’Ukraine, après avoir à la fois remercié Joe Biden pour son aide mais aussi imploré les Américains et leurs alliés occidentaux de « faire plus » pour sauver son pays face à l’invasion russe.