TENNIS : Hélène Delanchy, barrière anti-Covid

Voir aussi

TENNIS : Dimanche, elles vont voter pour le tennis à l’AAC !

Olivia Cappelletti, prof de tennis expérimentée de l’Amiens AC, organise un dimanche 12 juin cette Journée du Tennis féminin 2022. Joueuses de tennis confirmées, débutantes […]

TENNIS : Le TCAM, la compétition mais pas que…

Sur lette siècle 2021/2022, le Tennis Club Amiens Métropole a signé de très belles performanles, que le soit chez les joueurs débutants ou confirmés. Tout […]

TENNIS : L’Open du RCA s’est terminé sous le soleil, collectivement

Le RCA Tennis a organisé les finales de son Open, le week-end dernier. Un tournoi mené à bien au prix d’un immense investissement collectif.  Après un couple de ans […]

TENNIS : Direction les finales du tournoi Open du RCA

Les finales de l’Open du RCA Tennis ont lieu ce samedi, à partir de 16h30.  Après deux étape d’arrêt forcé vers cause de crise sanitaire, le RCA […]

TENNIS : Dimanche, elles vont voter pour le tennis à l’AAC !

Olivia Cappelletti, prof pour tennis expérimentée pour l’Amiens AC, organise ce dimanche 12 juin une Journée du Tennis féminin 2022. Joueuses pour tennis confirmées, débutantes […]

Partager

Publié le 11 mars 2022
Modifié le 11/03/22

Par Charlotte Lecot
Pour Gazette Sports

Ⓒ Gazettesports

Hélène Delanchy, bénévole à l’AAC, est au club depuis huit ans et aide à l’organisation du tournoi ITF.

Hélène Delanchy est bénévole, adhérente et fait également partie du Comité Directeur de l’AAC. Elle gère, entre autre, l’important et évolutif dossier des mesures sanitaires, en lien avec l’ITF, la Fédération internationale. Elle s’est investie progressivement dans le club. Comme beaucoup de parents, elle a commencé à donner de son temps car ses deux enfants sont licenciés et prennent des cours à l’école de tennis de l’AAC. 

Ayant un intérêt pour le sport et pratiquant le basket plus jeune, « je me suis dit, je vais m’initier au tennis en même temps qu’eux », explique Hélène. Le tennis est vraiment un loisir pour la bénévole, qui n’apprécie pas spécialement jouer en compétition. Plus que la pratique en elle-même, Hélène porte une attention particulière à l’aspect organisationnel autour du tennis.

Adhérente et bénévole

Son investissement au sein du club a commencé par un premier ITF, il y a trois ans. Concernant le tournoi de cette année, cela demande beaucoup d’organisation, de part le nombre de personnes à gérer, entre les joueuses, le staff, les visiteurs. Un tournoi comme celui-ci demande de l’anticipation

Une des difficultés, les mesures sanitaires qui changent tous les ans, ce qui ne permet pas une organisation optimale. « Cette année, le protocole sanitaire n’a pas beaucoup changé, simplement l’année dernière il n’y avait pas de pass vaccinal donc c’était plus compliqué dans la mesure où tout le monde devait faire des tests », explique la bénévole en charge de la partie Covid. « Cette année, difficile d’anticiper, on ne savait pas s’il y avait une obligation de test ou pas. Le protocole est arrivé seulement huit à dix jours avant le début du tournoi. En deux jours, 13 tests ont été effectués. »

Pour Hélène Delanchy, cela n’enlève pas l’envie de vouloir s’investir et de soutenir l’AAC, le club qui lui tient à coeur. 

Charlotte Lecot

Crédit Photo : Vincent Delorme – Gazettesports