Guerre en Ukraine : le footballeur Oleg Luzhny, ancien joueur d’Arsenal, prend les armes

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

Les frères Wladimir et Vitali Klitschko, Sergiy Stakhovsky, Dmytro Pidruchnyi et désormais Oleg Luzhny. L’ancien joueur d’Arsenal (1999-2003) vient de rejoindre la liste des sportifs ukrainiens partis défendre leur pays en pleine guerre. Dans une interview accordée au Mirror, l’ancien défenseur a exprimé sa volonté de se battre face aux Russes.

Il a, de plus, raconté les conditions de vie très difficiles en Ukraine. « La sirène retentit trois ou quatre fois par jour, et même la nuit. Les gens se précipitent frénétiquement vers les abris anti-bombes, des femmes avec des enfants en bas âge sont terrifiées et les gens sont privés de gaz, d’électricité, d’eau et de nourriture. »

Plus dévoué que jamais, Oleg Luzhny a expliqué avoir reçu le soutien de ses anciens coéquipiers Patrick Vieira et de Gilles Grimandi, inquiets par la situation. Par ailleurs, l’ancien capitaine de la sélection ukrainienne a affirmé être en accord total avec les sanctions prises à l’égard de la Russie par les différentes instances internationales. « Les gens qui sont impliqués dans le sport font partie d’une nation. S’ils se taisent, cela signifie qu’ils soutiennent ce qu’il se passe actuellement, l’invasion d’un pays pacifique. »

Né à Lviv, ville de l’ouest du pays, Oleg Luzhny a exprimé sa fierté envers son pays et qu’il était prêt à ne rien lâcher : « Notre pays est plus uni que jamais. Chacun s’entraide et essaye du faire du mieux qu’il le peut afin d’avoir la meilleure issue possible à cette guerre. »