DIRECT. Guerre en Ukraine : Poutine dit à Macron qu’il continuera «sans compromis» son offensive

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

14:27

L’Unesco condamne les attaques contre les écoles

Saisissez votre texte ici.

14:26

« Le pire est très clairement à venir »

L’Elysée indique que l’appel entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ce jeudi matin a eu lieu « à l’initiative du président Poutine ». Le président russe lui a fait part de sa « détermination à poursuivre jusqu’au bout l’opération militaire », estimant que celle-ci se déroulait « selon le plan ».

14:24

La ville de Marioupol menacée par un blocus

Le maire de la ville stratégique ukrainienne de Marioupol accuse les forces russes et prorusses de vouloir assiéger la cité portuaire, empêchant les évacuations et l’approvisionnement de ce principal port ukrainien de la mer d’Azov. « Ils ont détruit les ponts, détruit les trains pour nous empêcher de sortir nos femmes, enfants et vieillards. Ils nous empêchent de nous approvisionner », assure Vadim Boïtchenko sur la messagerie Telegram.

14:16

Vladimir Poutine assure qu’il pourrait accroître ses exigences vis-à-vis de Kiev

Le président russe indique à Macron qu’il continuera « sans compromis » sa lutte contre les nationalistes en Ukraine. Le chef d’Etat assure par ailleurs qu’il pourrait accroître ses exigences vis-à-vis de Kiev.

14:07

Jean Castex réunira les filières touchées par la crise « en début de semaine »

Le Premier ministre Jean Castex réunira « en début de semaine » prochaine les filières économiques les plus touchées par les conséquences de l’offensive russe en Ukraine, indique-t-il sur TF1. « Le mandat que le président de la République a confié au gouvernement est de protéger nos concitoyens et l’économie française », affirme le chef du gouvernement au journal de 13 heures.

13:59

La chaîne Russia Today n’est plus diffusée au Royaume-Uni 

« Depuis l’instant où (le président russe Vladimir) Poutine a commencé son invasion, j’ai été très claire sur le fait qu’il ne doit pas pouvoir exploiter nos médias ouverts et libres pour propager de la propagande toxique dans les foyers britanniques », insiste la ministre de la Culture, Nadine Dorries, devant les députés.

13:50

La délégation ukrainienne veut négocier des « couloirs humanitaires » avec la Russie 

« D’ici deux heures, nous commencerons (les négociations). Le programme au minimum : des couloirs humanitaires. Le reste sera selon les circonstances », indique David Arakhamia, l’un des négociateurs ukrainiens, sur Facebook.

13:48

Toyota et Volkswagen suspendent leurs opérations en Russie

Le constructeur japonais va arrêter sa production « jusqu’à nouvel ordre» à partir de vendredi, ainsi que ses importations, invoquant des « perturbations de la chaîne d’approvisionnement » liées au conflit russo-ukrainien. De son côté, Volkswagen annonce « interrompre à effet immédiat les exportations vers la Russie », qui représentait avec 220.000 unités en 2020 et 2,4% des ventes, a indiqué un porte-parole, alors que les livraisons aux concessionnaires étaient déjà à l’arrêt.

Le groupe va également fermer « jusqu’à nouvel ordre » ses deux sites à Kalouga et Nijni Novgorod, employant quelque 4000 personnes, qui seront payés dans le cadre du chômage partiel.

13:37

La menace nucléaire pèse sur  « l’ensemble de l’humanité », selon l’ONU

« L’attaque militaire de la Fédération de Russie contre l’Ukraine a ouvert un nouveau et dangereux chapitre de l’histoire mondiale », a déclaré Michelle Bachelet, Haute-Commissaire devant le Conseil des droits de l’homme (CDH) de l’ONU à Genève. « L’élévation du niveau d’alerte des armes nucléaires souligne la gravité des risques qui pèsent pour l’ensemble de l’humanité », a-t-elle ajouté

13:34

Castex : « Nous ne sommes pas dans une logique de guerre »

Le Premier ministre explique au JT de TF1 la stratégie française face à l’invasion russe :  «Notre logique, nous , ce n’est pas une logique de guerre mais une logique de désescalade. Mais c’est incontestablement très difficile ».

13:25

Jean Castex : « La situation sur le terrain est incontestablement très défavorable » 

« Le président de la République s’est entretenu à la demande du prédisent Poutine pendant plus d’une heure et demi», annonce Jean-Castex, interrogé sur le plateau du journal de TF1. « La situation sur le terrain est incontestablement très défavorable », déplore le Premier ministre  rappelant les bombardements de la nuit « avec des objectifs civils recherchés ». Poutine et Macron ont « évoqué » la situation humanitaire mais le président russe « campe sur ses positions de démilitarisation de l’Ukraine et cela n’est pas acceptable », ajoute-t-il.

13:20

L’AIEA appelle Moscou à « cesser les actions» contre les sites nucléaires

Le gendarme onusien du nucléaire a adopté jeudi une résolution appelant la Russie à «cesser immédiatement les actions contre les sites nucléaires ukrainiens». Selon l’AIEA, l’invasion russe  « pose des menaces graves et directes à la sécurité » de ces lieux et de leur personnel, avec « le risque d’un accident ou incident nucléaire qui mettrait en danger la population de l’Ukraine, des Etats voisins et de la communauté internationale ». 

13:09

La délégation ukrainienne en route pour négocier avec Moscou

Après une première journée de négociations, Kiev et Moscou doivent entamer ce jeudi de nouveaux pourparlers. « En route pour les négociations avec la Fédération de Russie. Déjà dans les hélicoptères», écrit le conseiller présidentiel ukrainien Mikhaïlo Podoliak, en tweetant un photo le montrant en compagnie du responsable parlementaire David Arakhamia, en tenue militaire dans ce qui semble être la cabine d’un hélicoptère. 

12:59

L’AIEA appelle à « cesser les actions » contre les sites nucléaires

Le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) appelle à « cesser les actions » contre les sites nucléaires. 

12:50

L’Unicef appelle à 400 millions d’euros de dons

L’Unicef lance un appel aux dons pour venir en aide à la population ukrainienne, notamment les enfants, et chiffre à 400 millions d’euros les besoins les plus « immédiats » face à la crise humanitaire. « L’heure est grave, nous avons besoin de mobiliser des équipes alors que les Ukrainiens ont de plus en plus de difficultés pour avoir accès à une aide », déclare le directeur régional adjoint de l’Unicef en Europe, Philippe Cori.

12:45

Pourquoi la Russie s’est jetée sur la cryptomonnaie

12:39

La F1 rompt son contrat avec le promoteur du Grand Prix de Russie

Le promoteur du championnat du monde de Formule 1 annonce rompre définitivement son contrat avec le promoteur du Grand Prix de Russie. « Formula 1 peut confirmer qu’elle a mis fin à son contrat avec le promoteur du Grand Prix de Russie, ce qui signifie que la Russie n’aura plus de course à l’avenir », indique le promoteur de la F1, Formula One. 

12:31

Macron s’est entretenu avec Poutine

Le président Emmanuel Macron a parlé avec son homologue russe Vladimir Poutine ce jeudi puis avec le chef d’Etat ukrainien Volodymyr Zelensky, annonce l’Elysée.

12:27

Des animaux évacués d’Ukraine vers la Pologne

Six lions et six tigres venant d’un refuge pour animaux maltraités proche de Kiev ont pu être évacués dans la matinée en Pologne, annonce la porte-parole du jardin zoologique de Poznan à l’ouest du pays qui a organisé leur accueil.

Le camion ukrainien, qui a couvert près de mille kilomètres depuis Kiev pour contourner la région de Jitomir, bombardée par les forces russes, transportait également deux caracals et un lycaon, selon le jardin zoologique.

12:15

Ikea suspend ses activités en Russie 

Le géant suédois de l’ameublement annonce la suspension de ses activités en Russie et en Biélorussie, affectant près de 15 000 employés, 17 magasins et trois sites de production.

« La guerre a un énorme impact humain et se traduit aussi par des perturbations graves de la chaîne de production et de commerce, raisons pour lesquelles les sociétés du groupe ont décidé de suspendre temporairement les activités d’Ikea en Russie », indique le groupe.

12:05

L’UE vise l’adoption d’une protection temporaire pour les réfugiés

Réunis à Bruxelles, les ministres européens de l’Intérieur, espèrent être en mesure d’adopter d’ici « quelques jours » un statut offrant une protection temporaire aux Ukrainiens fuyant la guerre. Les Vingt-Sept avaient soutenu dimanche à une « grande majorité » le projet d’octroyer une protection temporaire aux réfugiés au-delà des 90 jours pendant lesquels les détenteurs d’un passeport ukrainien peuvent rester sans visa dans l’Union européenne.

11:55

« Protégez les civils », implore l’aide humanitaire de l’ONU

« Pour l’amour de Dieu, protégez les civils » en Ukraine et « laissez nous faire notre travail », implore le responsable de l’aide humanitaire de l’ONU aux belligérants ukrainiens et surtout russes. « Maintenant que nous avons les ressources pour faire le travail, nous avons besoin que les parties au conflit nous permettent de le faire et remplissent leurs responsabilités au regard du droit international humanitaire », insiste Martin Griffiths à Genève auprès de l’AFP.

11:45

Les cloches de Notre-Dame de Paris vont sonner pour « la paix en Europe »

Le bourdon de la cathédrale Notre-Dame de Paris va retentir à midi, comme les cloches d’autres cathédrales en Europe, « pour appeler à la paix en Europe », selon la cathédrale de Paris. Le bourdon surnommé « Emmanuel » n’avait plus sonné depuis octobre 2020 pour rendre hommage aux victimes de l’attentat de la basilique Notre-Dame de Nice.

11:37

1,5 milliard de dollars récoltés pour l’aide d’urgence

Les élans de solidarité se poursuivent, plus d’une semaine après l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Pour l’heure, l’ONU a déjà récolté 1,5 milliard de dollars pour l’aide d’urgence, indique le chef humanitaire de l’ONU. 

11:24

« L’agresseur n’arrive pas à nous conquérir », assure Volodymyr Zelensky

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est exprimé dans une vidéo, assurant que « l’agresseur n’arrive pas à nous conquérir ». « On a essayé à plusieurs reprises de nous éliminer de la carte mais on reste toujours debout. Ils voulaient qu’on se taise mais nous continueront à parler ». La Russie va payer pour tous les dommages infligés à l’Ukraine, a-t-il ajouté, tout en promettant de « reconstruire chaque immeuble » détruit par les frappes russes.