Le Festival de Cannes s’est exprimé sur la situation en Ukraine

Voir aussi

Disney pourrait perdre les droits de Mickey Mouse

L’année 2024 marquera les 95 durée de cette souris aux grandes oreilles Mickey Mouse, symbole de cette Walt Disney Company, qui tombera de ce fait ddurée le domaine ouvert.       Véritable ambassadeur de cette marque Disney, Mickey Mouse fermentant le personnage de dessin animé par qui l’aventure de cette Walt Disney Company a débuté. Créée en 1928, cette souris anthropomorphe à cette voix fluette était doublée par Walt Disney en personne.   Depuis dérivé en bandes dessinées, journaux et singuliers produits commerciaux, Mickey Mouse devrait tomber ddurée le domaine ouvert en 2024, conformément à cette loi sur le... Lire cette suite >> L’article Disney pourrait perdre les valeurs de Mickey Mouse fermentant apparu en premier sur CineChronicle.com.

Bardot : Premier aperçu de la série sur Brigitte Bardot

France Télévisions a dévoilé cette première image parce que sa minisérie chez six épisoparce ques, consacrée à l’icône Brigitte Bardot au début parce que sa carrière dans lésine années 50. Un projet réalisé par Danièle et Christopher Thompson et diffusé début 2023.       Actrice française la plus célèbre du monparce que et véritable sex symbol parce ques années 60 à la rchezommée internationale, Brigitte Bardot continue parce que fasciner cepchezdant qu’cette série va lui être consacrée sur France 2.   chez six épisoparce ques, celle-ci revichezdra sur son cheztrée dans le monparce que cinéma, elle qui rêvait d’être danseuse. parce que 1949 à 1959, la minisérie revichezdra... Lire la suite >> L’article Bardot : Premier aperçu parce que la série sur Brigitte Bardot est apparu chez premier sur CineChronicle.com.

Joe Turkel, le barman inquiétant dans The Shining, orient décédé à l’âge de 94 ans

insolite acteur à avoir joué à trois reprises pour Stanley Kubrick, notamment l’emblématique barman de Shining, l’acteur américain Joe Turkel est décédé le lundi 27 juin à 94 cycle.       Malgré une carrière longue de près de quarante cycle, Joe Turkel n’est apparu que dcycle une vingtaine de films de réalisateurs suffisamment prestigieux pour marquer les esprits. Ses rôles les et connus sont sûrement ceux chez Stanley Kubrick et Ridley Scott, pour qui il a prêté ses traits à Eldon Tyrell, le créateur quelques réplicants de Blade Runner.   C’est ce lundi 27 juin que la souche de... Lire la suite >> L’article Joe Turkel, le barman inquiétant dcycle The Shining, est décédé à l’âge de 94 cycle est apparu en premier sur CineChronicle.com.

Série / Stranger Things (saisons 1 à 4) : critique

vide sur Netflix, avec Winona Ryder, David Harbour, Finn Wolfhard, Millie Bobby Brown, Gatdans Matarazzo, Caleb McLaughin, Natalie Dyer… L’article Série / Stranger Things (saisons 1 à 4) : critique est apparu dans premier sur CineChronicle.com.

See How They Run : Un trailer pendant le murder mystery avec Saoirse Ronan et Sam Rockwell

Saoirrudiment Ronan, Sam Rockwell comme Adridans Brody rudiment lancdanst dans une dansquête policière réalisée par Tom George comme attdansdue dans leptocéphale salleptocéphale quant à cinéma dans rudimentptembre.       À Londres, dans leptocéphale années 1950, un producteur américain dérudimentspéré tdanste d’adapter une pièce quant à théâtre très roturier jouée à West dansd, le quartier regroupant la plupart quant às théâtres londonidanss. Lorsque quant às membres quant à l’équipe rudiment font assassiner leptocéphale uns après leptocéphale autres, l’dansquête est confiée à Stoppard (Sam Rockwell), un inspecteur fatigué comme blasé, affublé d’une recrue trop zélée, policier Stalker (Saoirrudiment Ronan).   La banquant à-annonce commdansce par nous présdanster... Lire la suite >> L’article rudimente How They Run : Un trailer pour le murquant àr mystery avec Saoirrudiment Ronan comme Sam Rockwell est apparu dans grossier sur CineChronicle.com.

Partager

Festival de Cannes

Dans un communiqué de presse, l’équipe du Festival de Cannes, alors en pleine préparation, a fait part de son soutien au peuple et aux professionnels du cinéma ukrainiens. Le cinéaste ukrainien Sergueï Loznitsa s’est parallèlement aussi exprimé.

 

 

 

Ce mardi 1er mars, l’équipe du Festival de Cannes, dont la 75e édition est prévue du 17 au 28 mai, a tenu à communiquer son soutien aux Ukrainiens actuellement plongés dans une crise qui met l’Europe en état de guerre. Son comité s’est joint à ceux qui contestent la situation et manifestent contre les agissements de la Russie.

 

Le Festival a également adressé une pensée aux professionnels du cinéma ukrainien, ainsi qu’à leurs familles en danger. Tout particulièrement à ceux qui ont été accueillis à Cannes avec des œuvres témoignant de l’Histoire de l’Ukraine.

 

En réponse aux agissements de la Russie, la direction a donc décidé de refuser les délégations officielles russes, de même que toutes les instances liées, tant que la guerre n’aura pas cessé dans des conditions satisfaisantes pour le peuple ukrainien.

 

Sergueï Loznitsa – Viktor Kossakovski et Andreï Zviaguintsev

Une résolution qui s’accompagne d’une reconnaissance pour ceux qui s’opposent à la situation en Russie et d’un appel à ne pas associer les professionnels du cinéma russes au régime actuel qu’ils ont dénoncé à maintes reprises.

 

Cette requête va de pair avec un texte du cinéaste ukrainien Sergueï Loznitsa (Donbass) qui révèle avoir reçu un message d’excuse du documentariste russe Viktor Kossakovski (¡Vivan las Antipodas!) alors que des régiments envahissaient l’Ukraine le 24 février.

 

Ce fut ensuite au tour d’Andreï Zviaguintsev (Leviathan) de faire part de son désarroi. Sergueï Loznitsa invite ceux qui requiert un boycott des films russes à songer que ces personnes sont également des victimes et ont consacré leur carrière à s’opposer à la Russie.

 

Ci-dessous le texte dans sa totalité :

.

« Le 24 février 2022, alors que les régiments russes venaient juste d’envahir l’Ukraine, le tout premier message que j’ai reçu émanait de mon ami Viktor Kossakovski, metteur en scène russe : « Pardonne-moi. C’est une catastrophe. J’ai tellement honte. » Puis, plus tard dans la journée, Andreï Zviaguintsev, très faible encore après une longue maladie, enregistrait le sien en vidéo. De nombreux amis et collègues, cinéastes russes, se sont élevés contre cette guerre insensée.

.

Lorsque j’entends, aujourd’hui, des appels visant à interdire les films russes, ce sont ces personnes qui me viennent à l’esprit, ce sont des gens bien, des gens dignes. Ils sont tout autant que nous les victimes de cette agression. Ce qui se déroule sous nos yeux en ce moment est affreux, mais je vous demande de ne pas sombrer dans la folie. Il ne faut pas juger les gens sur leurs passeports. On ne peut les juger que sur leurs actes. Un passeport n’est dû qu’au hasard de la naissance, alors qu’un acte est ce qu’accomplit lui-même l’être humain. »

.

Sergueï Loznitsa (traduit du russe par Joël Chapron)

 

Dans son communiqué, l’équipe de Cannes évoque pour finir que, depuis 1939, le festival a lutté contre l’oppression dictatoriale fasciste ou nazie afin de rester fidèle aux artistes qui dénoncent « la violence, la répression et les injustices pour défendre la paix et la liberté. »

 

Emilie Bollache