Guerre en Ukraine : les Etats-Unis recommandent aux Américains de quitter la Russie «immédiatement»

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

Nouvelle alerte du gouvernement des Etats-Unis à ses concitoyens. Après leur avoir recommandé de ne pas se rendre sur place, le département d’Etat américain a appelé ce lundi ses ressortissants présents en Russie à quitter le pays « immédiatement » par « les options de voyage commerciales encore disponibles », à la suite de l’invasion de l’Ukraine par Moscou.

Il prévient que ces options commerciales diminuent rapidement, en raison des sanctions internationales qui incluent la fermeture de l’espace aérien de nombreux pays aux avions russes.

Risque de «harcèlement»

Cet avertissement de la diplomatie américaine a été publié pour prendre aussi en compte la décision prise ce lundi de permettre au personnel non-essentiel de l’ambassade des Etats-Unis à Moscou de partir. « La capacité de l’administration américaine à fournir des services de routine ou d’urgence aux ressortissants américains en Russie est extrêmement limitée », souligne le département d’Etat, qui met aussi en garde contre le risque de « harcèlement » des autorités russes visant des Américains.

En réponse à la fermeture de l’espace aérien de nombreux Etats aux avions russes, le Kremlin a décidé ce lundi de restreindre les vols de compagnies aériennes de 36 pays. Parmi les Etats concernés figurent tous les pays de l’Union européenne, le Royaume-Uni ou encore le Canada. Selon Rosaviatsia, les vols des compagnies aériennes de ces pays peuvent toujours être effectués à condition d’obtenir un « permis spécial » délivré par les autorités russes.