Guerre en Ukraine : Jadot demande la «transparence» sur les livraisons d’armes françaises à Kiev

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

Quel type d’armes ? Le candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot, qui sera reçu lundi dans l’après-midi par le Premier ministre Jean Castex avec les autres candidats, va lui demander un « exercice normal de transparence » sur les livraisons d’armes à l’Ukraine par la France. « Je pense que les Françaises et les Français sont en droit de savoir le type d’armes de défense que nous envoyons à l’Ukraine », a estimé sur franceinfo l’eurodéputé écologiste.

? »Il faut aider les Ukrainiens, en première ligne du combat contre une dictature, celle de Vladimir Poutine, qui veut mettre à bas les libertés et la démocratie dans l’ensemble de son voisinage », indique Yannick Jadot, candidat écologiste à l’élection présidentielle pic.twitter.com/tWs8ngOyTu

— franceinfo (@franceinfo) February 28, 2022

« Je soutiens et j’étais un des premiers à demander ce type d’envois mais on voit tous les pays européens, et je pense que c’est un exercice normal de transparence, dire : Voilà, nous envoyons des fusils, des munitions, du carburant, des armes anti-chars », a-t-il argumenté. Interrogé sur l’absence de précisions du gouvernement français à ce sujet, il a répondu : « Je poserai la question au Premier ministre ».

Avant d’ajouter : « Je pense qu’il aurait été de bon ton que ce soit le président de la République qui reçoive les candidats à l’élection présidentielle, le rôle du Premier ministre est plutôt de travailler avec l’Assemblée nationale, le Sénat ». M. Jadot demandera aussi au chef du gouvernement « de porter l’unité nationale », car « vis-à-vis de Vladimir Poutine, nous devons être unis au niveau français, au niveau européen ».

Parler présidentielle malgré la guerre

M. Castex organise lundi à 15 heures une « réunion d’information » à destination des candidats à la présidentielle autour du conflit en Ukraine et des sanctions infligées à la Russie. M. Jadot a également plaidé pour que le débat de la présidentielle ne soit pas escamoté à cause de la crise ukrainienne.

VIDEO. Dissuasion nucléaire russe : « La guerre en Ukraine vient de changer de nature »

« Ce sont des choix de civilisation qui vont se faire en 2022. Pourquoi je me bats autant pour qu’on ait un grand débat politique dans notre pays ? Parce qu’on a les grands défis : climat, biodiversité, capitalisme, dictature, accaparement des ressources », a-t-il mis en garde. « Est-ce que l’Union européenne, forte parce que la France est puissante, va peser dans ce monde-là ? », a-t-il interrogé. « C’est essentiel. En 2022, les Françaises et les Français vont décider de choses absolument majeures ».