Les déclarations de Poutine sont-elles enregistrées à l’avance ? Depuis une semaine, le poison du doute

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

Les mêmes soupçons, à chaque fois qu’il apparaît à l’écran. « Le discours de Poutine sur la déclaration de guerre a été enregistré lundi soir. Vous pouvez vérifier cela par vous-même en téléchargeant la vidéo officielle sur le site du Kremlin et en regardant ses propriétés » assurait ce jeudi matin le journal russe d’opposition Novaïa Gazeta en publiant les métadonnées, les caractéristiques techniques de la vidéo.

Речь Путина об объявлении войны была записана еще вечером 21 февраля, в понедельник. Убедиться в этом можно, скачав видео с сайта Кремля и проверив его свойства. pic.twitter.com/ZRwgdwB8ni

— Новая Газета (@novaya_gazeta) February 24, 2022

Après vérification, il semble que ces soupçons soient dus à une erreur du média russe. Comme l’explique Numerama, plusieurs journalistes spécialisés ont en effet pu authentifier dans les métadonnées la date de la création du fichier comme étant celle du 24 février.

Mais si ces accusations ont semblé crédibles quelques heures, c’est que la Russie est elle même régulièrement soupçonnée depuis le début de la semaine de fabriquer des mises en scènes.

D’autres détails troublants indiquent ainsi que la réunion du Conseil de défense russe de lundi, qui devait approuver le soutien aux séparatistes prorusses, a été enregistrée, afin d’être diffusée en fin d’après-midi alors que les documents officiels de reconnaissance des républiques indépendantistes étaient déjà signés le matin. Le média russe indépendant TV Rain a analysé la vidéo scène par scène et a remarqué que les montres des ministres de la défense et des affaires étrangères, Sergei Shoigu et Sergei Lavrov indiquaient 11h45 alors que la vidéo était diffusée « en direct » à 17 heures.

Un autre document met en scène la signature, officiellement en début de soirée, par Vladimir Poutine de la reconnaissance des républiques populaires de Donetsk et de Louhansk, en présence de ses nouveaux dirigeants dont les montres connectées affichent… 10h15.

« Il y a une scénarisation très poussée de ces vidéos et une distorsion de la réalité qui laissent penser qu’il y a bien eu une anticipation des dirigeants russes sur les prochaines phases des opérations en Ukraine », analyse Julien Nocetti, chercheur associé à l’Institut français des relations internationales (Ifri) et spécialiste de la Russie.

Cette technique de manipulation des images et d’antidatage ne se limite pas aux vidéos officielles russes mais fait partie d’une vraie stratégie de communication et de manipulation qui couvre aussi les alliés prorusses. Dans deux autres vidéos, des séparatistes ukrainiens appelaient vendredi dernier à la mobilisation face à Kiev après des attaques perpétrées jeudi, mais ces séquences avaient en réalité été tournées le 16 février, soit la veille des bombardements supposés de l’armée ukrainienne.