DIRECT. Crise en Ukraine : «Les prochaines heures et jours seront critiques», alerte l’ONU

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

Suivez en direct les événements de la journée :

6h55. « Les frontières de l’Ukraine ne changeront pas ». L’ambassadeur de l’Ukraine à l’ONU, Sergiy Kyslytsya a assuré devant le Conseil de sécurité que « les frontières internationalement reconnues » de son pays « resteront inchangées, peu importe les déclarations et les actions de la Russie. L’Ukraine demande à la Russie « d’annuler sa décision de reconnaissance » des territoires sécessionnistes ukrainiens, « de revenir à la table des négociations » et de procéder à « un retrait immédiat et vérifiable de ses troupes d’occupation », a-t-il dit.

6h40. Des blindés dans la banlieue de Donetsk. Selon BFMTV, quelques heures après les déclarations de Vladimir Poutine, des blindés circulent dans la banlieue de Donetsk. « Des dizaines de chars, pièces d’artillerie et véhicules militaires étaient présents lundi soir vers minuit (22 heures à Paris) en direction de Donetsk », assure de son côté le Figaro.

6h30. Comment Poutine a fait basculer la crise en une soirée et un discours. Le président russe a défié les Occidentaux en reconnaissant ce lundi soir l’indépendance des républiques séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk dans l’est de l’Ukraine et ordonné à l’armée russe «de maintenir la paix» dans ces territoires. Si vous n’avez pas suivi, notre décryptage.

6h15. De nouvelles sanctions américaines. Après une première réponse prudente à l’ordre du président Vladimir Poutine de déployer des troupes russes dans deux zones séparatistes d’Ukraine, Washington prévoit « d’annoncer de nouvelles sanctions contre la Russie ».

6h10. « Les prochaines heures et jours seront critiques ». Les différentes déclarations de Vladimir Poutine ont entraîné l’organisation dans la nuit une réunion d’urgence du conseil de sécurité pour tenter d’éviter une guerre avec Kiev. « Le risque de conflit majeur est réel et doit être évité à tout prix », a déclaré au début cette réunion la secrétaire générale adjointe de l’ONU pour les Affaires politiques, Rosemary DiCarlo.

6h05. Réactions en cascade. Une « violation flagrante de la souveraineté » de l’Ukraine. Le Premier ministre Boris Johnson a été le premier lundi à s’exprimer pour dénoncer les propos du dirigeant russe tandis que l’Otan a « condamné » la reconnaissance de l’indépendance des régions séparatistes par Moscou. Depuis, de nombreux dirigeants occidentaux ont fait savoir leur désaccord et les États-Unis ont annoncé des sanctions contre les régions séparatistes en Ukraine. Côté français, Emmanuel Macron demande des « sanctions européennes ciblées » ainsi qu’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité.

6 heures. Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct. Il vous permettra de suivre, en temps réel, les dernières actualités relatives à la crise en Ukraine.