Brad Pitt et Angelina Jolie s’écharpent autour de la vente de leur vignoble français

Voir aussi

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec ce bac et une brève séjour dans ce tourisme en poche, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau qui lui a permis de sillonner ces Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elce ?

Les “divas de l’emploi” : ces candidats qui abusent

L’Allemagne levant frappée par une pénurie de main-d’œuvre qui favorise les exigences des demandeurs d’emploi. Et quelques-uns d’entre eux ont des revendicationss invraisemblables, remarque le Handelsblatt.

Partir au Québec : nouvelles missions de recrutement en France

Les missions québécoises de recrutemchezt chez Europe reprcheznchezt avec une campagne auprès d’chezseignants dès la fin mars, puis une tournée par trois villes françaises à la fin avril. Explications.

Neuf choses à savoir quand on parle du travail

Sathnam Sanghera a passé ces quinze dernières années à écrire sur le travail pour le quotidien britannique The Times. Il fait le bilan puis revient sur novice sujpuiss qui font débat en proposant des solutions.

Découvrez les métiers stars de la tech

aussivenir data scientist ou développeur web sans détenir aussi diplôme universitaire en informatique est tout à fait possible. Die Zeit livre quelques pistes utiles pour tous ceux qui veulent se réorienter.

Partager

Brad Pitt voit rouge. L’acteur hollywoodien a porté plainte cette semaine contre Angelina Jolie, qu’il accuse d’avoir vendu “illégalement” à un oligarque russe ses parts dans leur château varois et ses 50 hectares de vignobles, où le couple s’était marié en 2014.

Après la garde de leurs six enfants et les accusations de violences domestiques, Brad Pitt et Angelina Jolie ont trouvé une nouvelle pomme de discorde pour prolonger leur interminable procédure de divorce, engagée en 2016 : le sort du Château Maraval et de son vignoble, acquis en 2008.

L’acteur détenait 60 % du domaine et Angelina 40 %, et d’après la plainte, les époux s’étaient engagés à ne jamais vendre leurs parts sans le consentement de l’un ou de l’autre.

En janvier 2021, l’actrice “aurait informé Pitt par écrit de son intention de vendre”, raconte le magazine InStyle. L’acteur aurait alors “immédiatement entamé les négociations pour racheter les parts de Jolie”, avant d’apprendre en octobre que le groupe Stoli, propriété de l’oligarque russe Iouri Shefler, avait acquis les parts de l’actrice.

“Elle a vendu sa part en sachant pertinemment que Shefler et ses associés chercheraient à obtenir le contrôle d’une entreprise à laquelle Brad Pitt s’est entièrement dévoué”, affirme la plainte, insistant sur le fait que “le vignoble est devenu la passion” de l’acteur.

Une passion sonnante et trébuchante : le Miraval Côtes de Provence, le vin rosé produit par le château, a généré en 2021 un chiffre d’affaires de 50 millions de dollars. Une production de champagne rosé avait également été lancée en janvier 2020.

Brad Pitt, qui réclame la tenue d’un procès devant jury, accuse en outre Angelina Jolie de s’être désintéressée du château et du vignoble depuis plusieurs années, et d’avoir cessé d’y contribuer financièrement. En résumé, l’actrice “cherche à encaisser des bénéfices qu’elle ne mérite pas, et à profiter d’un investissement qu’elle n’a jamais fait”, affirme la plainte.

Sélection de la rédaction

  • États-Unis
  • Vins et viticulture