Armement : les Etats-Unis approuvent la vente de 36 avions de chasse F-15 à l’Indonésie

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

Face à une hausse de tensions dans la région, l’Indonésie cherche à diversifier ses alliances et ses fournisseurs d’équipement militaire. Les États-Unis ont approuvé jeudi la vente de 36 avions de chasse F-15 au pays d’Asie du Sud-Est pour 14 milliards de dollars, au moment où Jakarta annonçait une commande de 42 Rafale à la France. Cette vente, si elle se confirme, « améliorera la sécurité d’un important partenaire régional qui est une force de stabilité politique et de progrès économique dans la région indo-pacifique », a précisé la diplomatie américaine, sans mentionner la Chine dont Washington cherche à contrer la montée en puissance.

L’Indonésie, qui veut moderniser son armée face à l’influence croissante de la Chine, avait émis le souhait d’acquérir 36 F-15 de Boeing, avec leur équipement de navigation, leurs radars et leurs missiles, selon le communiqué du département d’État. « Il est vital pour les intérêts nationaux des États-Unis d’aider l’Indonésie à développer et maintenir une capacité solide d’autodéfense », ajoute Washington.

Une volonté de moderniser ses forces

Jakarta avait annoncé l’an dernier son intention de moderniser ses forces, pour un montant initial de 125 milliards de dollars, exprimant son intérêt à la fois pour les Rafale français et pour les F-15 américains. Jeudi, le ministre de la Défense indonésien Prabowo Subianto a annoncé un accord sur l’achat de 42 Rafale, avec un contrat signé pour 6 Rafale et un contrat à venir portant sur 36 autres.

À ce jour, les forces aériennes indonésiennes disposent d’un équipement vieillissant, essentiellement des F-16 américains et des Sukhoï russes Su-27 et Su-30. D’autant plus qu’un contrat que l’Indonésie avait signé en 2018 pour l’achat de onze avions de chasse Sukhoï Su-35 à la Russie ne s’est jamais matérialisé, du fait de la loi américaine Caatsa qui prévoit des sanctions automatiques dès lors qu’un pays conclut une « transaction significative » avec l’armement russe.

L’Indonésie s’oppose aux revendications territoriales de Pékin en mer de Chine méridionale, notamment autour des îles Natuna, où Jakarta proteste régulièrement contre les incursions de bateaux de pêche chinois dans ses eaux territoriales. De son côté, la Chine revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, ce que contestent plusieurs pays riverains comme la Malaisie, le Vietnam, les Philippines, Taïwan ou l’Indonésie.