Microsoft met à jour OneDrive sur macOS… et efface tous vos documents stockés localement 

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Vous utilisez un Mac et sauvegardez vos documents importants sur OneDrive ? Gare à vous. Dans la dernière mise à jour de son utilitaire, Microsoft a activé par défaut une nouvelle option pour l’ensemble des utilisateurs. « Files on demand », littéralement « Fichiers à la demande » est la dernière lubie de Microsoft pour libérer de l’espace sur le disque dur de votre Mac.

Malheureusement pour Microsoft, cette nouvelle option risque de lui apporter plus de problèmes que de satisfaction client. Après l’application de la mise à jour, les utilisateurs vont subir une véritable douche froide. Et pour cause, activée par défaut, l’option Fichiers à la demande supprime de votre disque dur tous les documents stockés dès lors qu’ils sont synchronisés sur OneDrive.

Le choix d’activer cette option par défaut serait dû à l’obligation pour les développeurs d’utiliser le nouveau framework FileProvider à venir dans macOS 12.3, Apple ayant décidé de supprimer certaines extensions du noyau de macOS jusqu’ici utilisées par OneDrive (mais aussi Dropbox). 

À découvrir aussi en vidéo :

Les documents stockés localement sur votre Mac supprimés par Microsoft

Les premières victimes, scandalisées par cette mauvaise surprise, sont rapidement venues tirer les oreilles de Microsoft sur ses forums de support, comme sur ce fil qui compte déjà onze pages de plaintes.

Il faut dire qu’avec cette nouvelle, Microsoft n’y est pas allée avec le dos de la cuillère. Pour tenter de calmer les esprits, Microsoft explique qu’il suffit de se rendre à la racine du répertoire OneDrive, d’y faire un clic droit, puis de sélectionner l’option Toujours conserver sur cet appareil pour retrouver une copie locale des fichiers.

Malheureusement pour Microsoft, malgré la petit coche signifiant que les documents sont bien stockés localement, la manipulation semble avoir autant d’effet qu’un Placebo. Si on retrouve bien les répertoires, et visiblement les fichiers qui y sont stockés, il faut impérativement ouvrir chacun d’eux un à un pour qu’ils soient de nouveau stockés et accessibles localement sur la machine.

En conséquence, les raccourcis vers les répertoires que vous avez créés dans la colonne latérale du Finder disparaissent, tout comme l’aperçu rapide des fichiers (en appuyant sur la barre Espace du clavier) qui n’affiche plus qu’une miniature. Pire encore, si vous aviez l’habitude d’utiliser Spotlight pour rechercher (et trouver rapidement) un document stocké dans un ancien répertoire, vous pourrez tirer une croix dessus.

En mettant à jour son application, Microsoft s’est tout simplement octroyé l’autorisation de décider à votre place que vous n’avez pas besoin de conserver localement une copie des fichiers synchronisés sur OneDrive, faisant fi des problématiques propres à chacun.

Si par chance vous n’avez pas encore mis à jour OneDrive sur votre machine sous macOS Monterey, fuyez la mise à jour estampillée 22.002.0201 publiée il y a une semaine. En attendant, espérons que les développeurs à l’origine de cette aberration prennent conscience de leur erreur et rectifient rapidement le tir.