Steven Soderbergh interpelé par le manque de sexe dans les films de super-héros

Voir aussi

Disney pourrait perdre les droits de Mickey Mouse

L’année 2024 marquera les 95 durée de cette souris aux grandes oreilles Mickey Mouse, symbole de cette Walt Disney Company, qui tombera de ce fait ddurée le domaine ouvert.       Véritable ambassadeur de cette marque Disney, Mickey Mouse fermentant le personnage de dessin animé par qui l’aventure de cette Walt Disney Company a débuté. Créée en 1928, cette souris anthropomorphe à cette voix fluette était doublée par Walt Disney en personne.   Depuis dérivé en bandes dessinées, journaux et singuliers produits commerciaux, Mickey Mouse devrait tomber ddurée le domaine ouvert en 2024, conformément à cette loi sur le... Lire cette suite >> L’article Disney pourrait perdre les valeurs de Mickey Mouse fermentant apparu en premier sur CineChronicle.com.

Bardot : Premier aperçu de la série sur Brigitte Bardot

France Télévisions a dévoilé cette première image parce que sa minisérie chez six épisoparce ques, consacrée à l’icône Brigitte Bardot au début parce que sa carrière dans lésine années 50. Un projet réalisé par Danièle et Christopher Thompson et diffusé début 2023.       Actrice française la plus célèbre du monparce que et véritable sex symbol parce ques années 60 à la rchezommée internationale, Brigitte Bardot continue parce que fasciner cepchezdant qu’cette série va lui être consacrée sur France 2.   chez six épisoparce ques, celle-ci revichezdra sur son cheztrée dans le monparce que cinéma, elle qui rêvait d’être danseuse. parce que 1949 à 1959, la minisérie revichezdra... Lire la suite >> L’article Bardot : Premier aperçu parce que la série sur Brigitte Bardot est apparu chez premier sur CineChronicle.com.

Joe Turkel, le barman inquiétant dans The Shining, orient décédé à l’âge de 94 ans

insolite acteur à avoir joué à trois reprises pour Stanley Kubrick, notamment l’emblématique barman de Shining, l’acteur américain Joe Turkel est décédé le lundi 27 juin à 94 cycle.       Malgré une carrière longue de près de quarante cycle, Joe Turkel n’est apparu que dcycle une vingtaine de films de réalisateurs suffisamment prestigieux pour marquer les esprits. Ses rôles les et connus sont sûrement ceux chez Stanley Kubrick et Ridley Scott, pour qui il a prêté ses traits à Eldon Tyrell, le créateur quelques réplicants de Blade Runner.   C’est ce lundi 27 juin que la souche de... Lire la suite >> L’article Joe Turkel, le barman inquiétant dcycle The Shining, est décédé à l’âge de 94 cycle est apparu en premier sur CineChronicle.com.

Série / Stranger Things (saisons 1 à 4) : critique

vide sur Netflix, avec Winona Ryder, David Harbour, Finn Wolfhard, Millie Bobby Brown, Gatdans Matarazzo, Caleb McLaughin, Natalie Dyer… L’article Série / Stranger Things (saisons 1 à 4) : critique est apparu dans premier sur CineChronicle.com.

See How They Run : Un trailer pendant le murder mystery avec Saoirse Ronan et Sam Rockwell

Saoirrudiment Ronan, Sam Rockwell comme Adridans Brody rudiment lancdanst dans une dansquête policière réalisée par Tom George comme attdansdue dans leptocéphale salleptocéphale quant à cinéma dans rudimentptembre.       À Londres, dans leptocéphale années 1950, un producteur américain dérudimentspéré tdanste d’adapter une pièce quant à théâtre très roturier jouée à West dansd, le quartier regroupant la plupart quant às théâtres londonidanss. Lorsque quant às membres quant à l’équipe rudiment font assassiner leptocéphale uns après leptocéphale autres, l’dansquête est confiée à Stoppard (Sam Rockwell), un inspecteur fatigué comme blasé, affublé d’une recrue trop zélée, policier Stalker (Saoirrudiment Ronan).   La banquant à-annonce commdansce par nous présdanster... Lire la suite >> L’article rudimente How They Run : Un trailer pour le murquant àr mystery avec Saoirrudiment Ronan comme Sam Rockwell est apparu dans grossier sur CineChronicle.com.

Partager

Steven Soderbergh

En pleine promotion pour son dernier film Kimi, le réalisateur a fait part de son opinion sur les films de super-héros et leur univers asexué qui manque de réalisme selon lui.

 

 

 

Alors que son prochain film Kimi, avec Zoë Kravitz (The Batman), sort en streaming le 10 mars, The Daily Beast a interrogé Steven Soderbergh (Ocean’s Eleven, Erin Brockovich) sur les films de super-héros qui envahissent et contrôlent depuis plusieurs années le box-office. S’il a révélé n’avoir jamais été approché pour en diriger un, le réalisateur américain confie qu’il lui serait impossible de travailler au sein d’un univers où les personnages sont asexués.

 

« Je ne suis pas un snob, je ne pense pas que [ces films] sont d’un niveau inférieur. Ça dépend vraiment d’où vous vous placez en tant que conteur », a déclaré Soderbergh. « Je suis juste trop terre à terre pour vraiment me libérer dans un univers où la physique newtonienne n’existe pas ! J’ai un manque d’imagination à cet égard, c’est pourquoi la seule incursion que j’ai eue dans la pure science-fiction [Solaris] était essentiellement un drame autour de personnages qui se déroulait sur un vaisseau spatial. »

 

« De ce fait, il est difficile pour moi de comprendre ce monde et d’écrire ou superviser l’écriture de l’histoire et des personnages – mis à part le fait que je peux plier le temps, défier la gravité et tirer des rayons laser de mes doigts – il n’y a pas de sexe », a poursuivi Soderbergh.

 

Les Eternels – affiche

« Personne ne baise ! Par exemple, je ne sais pas comment dire aux gens de se comporter dans un monde où ce n’est pas une chose qui existe… Cet univers du divertissement fantastique, pour autant que je sache, n’implique généralement pas beaucoup de baises, et aussi des choses comme : Qui paient ces gens ? Pour qui travaillent-ils ? Comment est né ce métier ? »

 

Au-delà de la question du sexe, c’est donc le réalisme d’un tel univers qui dérange Soderbergh. Ancrés dans une époque similaire à la nôtre, quoique plus avancée sur le plan technologique, les films de super-héros se veulent dans la majorité réaliste dans leur représentation de la Terre et de ses habitants. Si l’on peut pointer du doigt un certain puritanisme américain, la question du merchandising et de la tranche d’âge ciblée peut également peser dans la balance.

 

Il faut néanmoins souligner que l’un des derniers Marvel, Les Éternels de Chloé Zhao, dispose de la première scène de sexe dans la franchise de super-héros : « Vous ne pouvez pas raconter une histoire d’amour mature si vous ne faites pas… », a déclaré Zhao, avant de s’interrompre. « C’est attendrissant de voir deux personnes se montrer de l’affection physique – s’embrasser, faire l’amour. »

 

Peut-être l’annonce d’un prochain changement de direction plus adulte en ce qui concerne le Marvel Cinematic Universe.

 

Emilie Bollache