pourquoi vous devriez supprimer Teams de la barre des tâches si vous ne l’utilisez pas

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Vous voulez libérer un peu de mémoire vive sur votre PC ? Retirez simplement l’icône de Teams de votre barre de tâches. Cela peut paraître absurde, mais c’est pourtant ce que Michael Niehaus, développeur et administrateur informatique, a découvert récemment.

Des applis préchargées pour plus de rapidité

Il est courant que des applications importantes soient pré-lancées avec le système d’exploitation, afin d’éviter que l’utilisateur ait trop longtemps à attendre lors de la première exécution, ou que des mises à jour puissent être appliquées en tâche de fond.

Néanmoins, Michael Niehaus s’est rendu compte que certaines des applications Microsoft installées par défaut dans Windows 10 et 11 accèdent à des ressources, même si vous ne les utilisez pas.

A découvrir aussi en vidéo :

Le cas des widgets et de Teams

L’informaticien s’est penché sur le cas particulier de deux applications et des widgets de Windows 11, le tout à partir d’une installation toute fraîche de l’OS, de Microsoft.

Il a ainsi constaté que les widgets et Teams s’accompagnent de processus WebView2, d’Edge, afin d’être opérationnels. WebView2 est à la fois un moyen d’utiliser Edge sans avoir à lancer le navigateur et son moteur de rendu. Tous ces processus, indique Michael Niehaus, consomment plusieurs centaines de mégaoctets de mémoire vive.

Poussant plus loin son analyse de l’utilisation des ressources système, l’informaticien s’est toutefois rendu compte de différences importantes. Les processus liés aux widgets n’apparaissent que si l’utilisateur accède aux Widgets. Après cela, ils resteront actifs en tâche de fond, même si vous ne les utilisez plus.

Pour Teams, que Microsoft met fortement en avant désormais, les choses sont un peu plus embêtantes. Les processus liés à l’application de messagerie sont en effet lancés automatiquement, même si vous ne l’utilisez jamais.

Bien entendu, il est possible de régler le problème en désinstallant Teams. Mais, selon Michael Niehaus, il suffirait, tout simplement, de retirer l’icône de Teams depuis les réglages de la barre de tâche pour que les processus vampires ne se lancent plus à l’ouverture de la session de l’utilisateur.

Edge, toujours présent…

Le cas du navigateur Edge est légèrement différent. Il intègre une fonction, Startup Boost, qui lui permet d’être accessible plus vite. Si vous utilisez Edge comme navigateur par défaut, mieux vaut laisser les choses en l’état. Les 200 Mo environ de mémoire utilisée ne seront pas perdus pour rien. En revanche, si vous lui préférez Chrome ou Firefox, autant désactiver cette fonction. Car, même s’il n’est plus le navigateur par défaut, Windows continuera de lancer Edge en fond.

Michael Niehaus explique comment s’en débarrasser en détail dans son post de blog. Cela demande de télécharger quelques fichiers depuis le site de Microsoft, mais ce n’est pas extrêmement compliqué. Une petite manipulation qui peut donc valoir la peine de faire cet effort, surtout si vous êtes parfois à court de mémoire vive…

Sources : Blog de Michael Niehaus 1 et 2, via ArsTechnica