Italie : Silvio Berlusconi sort de l’hôpital après une semaine de soins

Voir aussi

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et ce prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

Jubilé d’Elizabeth II : Meghan et un prince Harry seront absents du balcon de Buckingham

rivalité en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires

Guerre chez Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémcheztaires

Avortement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma fondement l’une des lois les plus restrictives

étouffement aux Etats-Unis : le gouverneur de l’Oklahoma signe l’une des lois les plus restrictives

Partager

L’ex-chef du gouvernement et milliardaire italien Silvio Berlusconi, 85 ans, est sorti ce lundi de l’hôpital de Milan où il avait été admis il y a huit jours pour des examens, a constaté un photographe de l’AFP. Il Cavaliere, qui portait chapeau et masque chirurgical, est sorti de l’hôpital San Raffaele peu après 12h30 locales (11h30 GMT), accompagné par sa compagne, Marta Fascina, une ancienne mannequin de 53 ans sa cadette.

Il a salué les carabiniers en faction et les journalistes avant de s’engouffrer dans une berline. Silvio Berlusconi avait été admis à l’hôpital San Raffaele initialement pour des examens de routine mais il a été retenu par la suite en raison d’une infection.

De nombreuses hospitalisations

Le milliardaire, qui fut trois fois chef de gouvernement entre 1994 et 2011, a subi une opération à cœur ouvert en 2016 et séjourné plusieurs fois à l’hôpital ces derniers mois. En septembre 2020, après avoir été hospitalisé 11 jours pour une pneumonie due au Covid-19, il avait raconté avoir échappé de peu à la mort.

Et en 2021, il a multiplié de nouveau les hospitalisations à Milan et Monaco, en raison de problèmes d’arythmie cardiaque, d’une chute à son domicile ou des séquelles du Covid. Son entourage avait récemment confié qu’il se sentait comme « un lion blessé » après avoir échoué à se faire élire à l’élection présidentielle, qui a abouti samedi à la réélection du président sortant, Sergio Mattarella.